Le contexte mondial s'est détérioré, dit une dirigeante de la Banque du Canada

Publié le 19/11/2019 à 14:41

Le contexte mondial s'est détérioré, dit une dirigeante de la Banque du Canada

Publié le 19/11/2019 à 14:41

Par La Presse Canadienne

Le contexte économique mondial s’est détérioré, ce qui augmente les risques pour la croissance mondiale et la possibilité de tensions financières qui pourraient déborder au Canada, a fait valoir mardi la première sous-gouverneure de la Banque du Canada.

Carolyn Wilkins a précisé que la Banque du Canada ne prédisait pas une récession mondiale, particulièrement à la lumière des récents assouplissements apportés aux conditions monétaires mondiales. Elle a toutefois souligné que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine était une « préoccupation majeure ».

Dans un discours prononcé devant le Cercle de la finance internationale de Montréal, Mme Wilkins a estimé que l’incertitude était aussi exacerbée par le Brexit, les tensions au Moyen-Orient et les manifestations à Hong Kong, ainsi que les problèmes connus par certains pays de l’Amérique latine.

Cependant, elle a noté que le Canada était prêt à affronter une tempête mondiale, si jamais une telle chose devait survenir, et que son système financier était en bonne posture pour faire face aux imprévus.

Mme Wilkins a indiqué que le Canada avait fait certains progrès pour contenir les vulnérabilités financières ces dernières années, notamment au chapitre de la dette des ménages et du marché du logement.

La Banque du Canada a maintenu son taux d’intérêt directeur inchangé à 1,75 % le mois dernier, mais elle avait alors signalé certaines inquiétudes vis-à-vis de l’économie mondiale.

 

Sur le même sujet

Cybersécurité: la Banque du Canada réclame une meilleure collaboration

La meilleure défense de l’économie globale du Canada réside dans une large collaboration, croit Filipe Dinis.

Les sables bitumineux peuvent-ils devenir des actifs échoués?

18/10/2019 | François Normand

BALADO - Au Japon, dans le charbon, on parle d’un potentiel d'actifs échoués de 71 milliards de dollars américains.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, la Fed penche pour le statu quo

Mis à jour à 16:51 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a réalisé de légers gains alors que la Fed pense à garder les taux inchangés longtemps.

Titres en action: BMO, CIBC, RBC, Westjet, Onex, Aramco...

06:52 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La Fed laisse ses taux inchangés

Mis à jour à 14:52 | AFP

La Réserve fédérale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt inchangés.