Le chiffre d'affaires d'Unilever baisse malgré des acquisitions

Publié le 22/10/2020 à 09:33

Le chiffre d'affaires d'Unilever baisse malgré des acquisitions

Publié le 22/10/2020 à 09:33

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le géant néerlandais de l’agroalimentaire et des cosmétiques Unilever (ULVR) a fait état jeudi d’une baisse de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, en raison notamment d’effets de change défavorables et en dépit d’un impact positif de nouvelles acquisitions.

Le chiffre d’affaires d’Unilever, qui ne publie pas de bénéfice net sur la période, s’est établi à 12,9 milliards d’euros, en baisse de 2,4 % en glissement annuel, a indiqué le groupe dans un communiqué.

« Nous avons réalisé une solide performance ce trimestre. La croissance, tirée par le volume, montre la résilience de notre portefeuille et notre flexibilité pour répondre à une dynamique de changement rapide », s’est félicité Alan Jope, directeur général du groupe, dans le communiqué.

Les ventes sous-jacentes au troisième trimestre ont augmenté de 4,4 %, avec une hausse des volumes (3,9 %) et des prix (0,5 %).

« L’environnement dans lequel nous évoluons restera imprévisible à court terme », a toutefois noté M. Jope, ajoutant que l’objectif reste une croissance « tirée par le volume ».

« Nous avons continué à répondre avec souplesse aux dynamiques changeantes » des consommateurs et des canaux de distribution « qui ont résulté de la pandémie de Covid-19 », fait valoir le groupe.

Unilever relève notamment que la croissance élevée des produits d’hygiène pour les mains et la maison s’est poursuivie, comme celle des aliments consommés à domicile. Les « activités alimentaires et de crème glacée à l’extérieur » ont quant à elles continué de baisser, mais « à des niveaux inférieurs par rapport au deuxième trimestre ».

Le groupe aux 400 marques (Knorr, Lipton, Magnum, Dove...) annonce également une amélioration pour d’autres catégories de produits telle qu’une moindre baisse pour les déodorants et soins de la peau ou encore un retour à la hausse pour les soins capillaires.

Les canaux de distribution sur internet ont continué de progresser, l’activité de commerce en ligne du groupe affichant une hausse de 76 %.

« Les marchés émergents ont progressé de 5,3 %, alors que la reprise de la Chine se poursuit et que l’Inde et le Brésil ont renoué avec la croissance », selon le communiqué, tandis que les marchés développés ont affiché une hausse de 3,1 %, grâce à la vigueur de l’Amérique du Nord.

Unilever a annoncé en juin la fusion de ses entités néerlandaise et britannique en une société mère unique basée à Londres, Unilever PLC, deux ans après avoir échoué à déplacer son siège aux Pays-Bas, un projet qui « a reçu un solide soutien » des actionnaires des deux entités, a indiqué le groupe jeudi.

Un tribunal britannique doit examiner cette décision le mois prochain, a précisé Unilever.

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.