Le bénéfice de BCE grimpe au troisième trimestre

Publié le 31/10/2019 à 10:03

Le bénéfice de BCE grimpe au troisième trimestre

Publié le 31/10/2019 à 10:03

Par La Presse Canadienne

(Photo: Roméo Mocafico)

BCE (BCE) a annoncé avoir réalisé un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 867 millions $ au troisième trimestre, en hausse comparativement aux 814 millions $ affichés à la même période l’an dernier.

La société de télécommunications et de médias a déclaré que le bénéfice s’est élevé à 96 cents par action pour le trimestre s’étant terminé le 30 septembre. Il avait été de 90 cents par action il y a un an.

Les produits d’exploitation ont totalisé 5,98 milliards $, comparativement à 5,88 milliards $ au même trimestre l’an dernier.

Sur une base ajustée, BCE a déclaré avoir réalisé un bénéfice net de 820 millions $ ou 91 cents par action au cours de son dernier trimestre, en baisse par rapport à un bénéfice ajusté de 861 millions $ ou 96 cents par action au même trimestre l’an dernier.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 92 cents par action, selon la firme de données sur les marchés financiers Refinitiv.

Au cours du trimestre, BCE a ajouté 204 067 nouveaux abonnés nets des services sans fil, dont 127 172 abonnés des services postpayés et 76 895 abonnés des services prépayés.

RBC Marchés des capitaux avait estimé à 110 000 le nombre de nouveaux abonnés aux services postpayés et à 50 000 le nombre de nouveaux abonnés aux services prépayés.

Les analystes surveillent de près les conséquences pour Bell d’un changement de stratégie tarifaire, lancé par Rogers à la fin du mois de juin lorsqu’il est devenu le premier des trois sociétés de télécommunication nationales du Canada à annoncer des forfaits de données mobiles sans frais de dépassement.

Rogers, basée à Toronto, a déclaré la semaine dernière qu’un million de ses clients avaient adopté ses forfaits de données illimitées depuis leur introduction, soit environ trois fois plus que prévu.

Cependant, le bénéfice par action ajusté du troisième trimestre affiché par Rogers a été en deçà des estimations des analystes et l’entreprise a annoncé des prévisions de revenus plus faibles pour 2019.

Sur le même sujet

Le point sur les titres de télécoms et sur la Banque TD avec Steve Bélisle

29/11/2019 | Denis Lalonde

BALADO. Le CRTC veut stimuler la concurrence en téléphonie mobile au Canada. Qui seraient les gagnants et perdants?

À surveiller: Couche-Tard, MTY et Rogers

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, MTY, et Rogers? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Gérer son risque de survie

EXPERT INVITÉ. Imaginez si vous épuisiez vos économies avant de mourir...

Pourquoi Claret a augmenté sa participation dans Alithya

Il y a 9 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Claret a récemment augmenté sa participation dans Alithya. Pourquoi? On en parle avec Vincent Fournier.

10 choses à savoir vendredi

Il y a 50 minutes | Alain McKenna

Ce pickup électrique veut en découdre avec Tesla. La menace qui guette Hydro-Québec, Labatt au-delà de la bière.