Le 1% québécois: plus riche, moins imposé

Publié le 01/10/2013 à 12:41, mis à jour le 01/10/2013 à 14:23

Le 1% québécois: plus riche, moins imposé

Publié le 01/10/2013 à 12:41, mis à jour le 01/10/2013 à 14:23

Par Thomas Cottendin

[Photo : Bloomberg]

Le centile ayant les plus hauts revenus, baptisé « le 1% », a été au cœur des débats sur les inégalités sociales ces dernières années. Une note publiée mardi par l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS), pourrait bien faire des vagues.

La tendance des pays occidentaux à répartir la richesse de moins en moins équitablement n’épargne pas le Québec. Le 1% québécois voit ses revenus progresser de façon très importante et son taux d’imposition diminuer, révèle une note de l'IRIS. 

De 1982 à 2010, les revenus après impôt du 1% ont augmenté de 86%, tandis que les revenus du 99% restant de la population sont demeurés relativement stagnants.

«Si les inégalités ne sont pas encore plus fortes, c'est le fait de l'impôt, car sans l'action du gouvernement le 1% concentrerait plus de richesses que 50% de la population. Or, on impose de moins en moins ces fortunés », dit dans un communiqué Simon Tremblay-Pepin, chercheur à l'IRIS et co-auteur de la note.

De 1998 à 2010, leur taux d'imposition effectif incluant le provincial et le fédéral, est passé de 37% à 30,5%, une diminution de près du quart.

Un club sélect

L’étude conclut que les hommes de plus de 40 ans habitant à Montréal et travaillant dans le milieu des affaires ont plus de chances que les autres de faire partie du 1%.

« On entend souvent dire que ceux qui réussissent dans la vie le font grâce à leurs efforts et à leurs talents. Quand on observe les faits, on se rend compte que d'autres aspects entrent en jeu. On le voit bien, il n'est pas tant question d'efforts et de talents que de privilèges et de provenance. », souligne Julia Posca, chercheure à l'IRIS et co-auteure de la note.

Les femmes sont presque absentes du 1% et quand elles y sont, elles sont moins riches que les hommes.

Ce phénomène d’exclusion touche aussi les gens venant de l'extérieur de Montréal et ceux qui n'ont pas eu la capacité d'étudier à l'université ou qui ne travaillent pas dans les milieux des affaires ou de la santé.

 

À la une

Bourse: Wall Street retrouve le moral et termine en forte hausse

Mis à jour le 07/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance sur un gain de plus de 300 points.

À surveiller: CGI, Dollarama et Lion Électrique

07/12/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de CGI, Dollarama et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: American Airlines, Intel, Airbus, ABB

Mis à jour le 07/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.