Lassonde voit son profit grimper de 80 % grâce à un gain non récurrent

Publié le 26/03/2020 à 14:36

Lassonde voit son profit grimper de 80 % grâce à un gain non récurrent

Publié le 26/03/2020 à 14:36

Par La Presse Canadienne

(Photo: Sun-Rype Products)

Les Industries Lassonde ont dévoilé jeudi un bénéfice net du quatrième trimestre en hausse de 80,5 % par rapport à la même période l’an dernier, ce qu’elles ont attribué à un gain exceptionnel lié à une réclamation d’assurance.

Le producteur de jus de Rougemont a enregistré un profit net attribuable aux actionnaires de 28,5 millions $ pour son quatrième trimestre clos le 31 décembre, par rapport à celui de 15,8 millions $ de la même période un an plus tôt.

Le bénéfice par action du propriétaire des marques Oasis et Rougemont a atteint 4,10 $ pour le plus récent trimestre, comparativement à celui de 2,26 $ de la même période en 2018.

Les résultats financiers du plus récent trimestre comprenaient un gain net d’impôts de 15,3 millions $ réalisé à la suite du règlement d’une réclamation d’assurance, qui a été contrebalancé en partie par des frais après impôts de 1,1 million $ liés à l’acquisition de Sun-Rype.

En excluant ces éléments non récurrents, le résultat net de Lassonde pour le quatrième trimestre de 2019 aurait été « similaire » à celui du même trimestre un an plus tôt, a indiqué la société.

Les revenus trimestriels de l’entreprise ont atteint 432,1 millions $, en hausse de 1,2 % par rapport à ceux de 426,8 millions $ du quatrième trimestre précédent.

Dans ses perspectives, Lassonde a dit constater une baisse des volumes de vente dans l’industrie, tant aux États-Unis qu’au Canada, tout au long de 2019. Elle s’attend néanmoins à être capable de réaliser en 2020 un taux de croissance des ventes annuelles consolidées légèrement supérieur à celui de l’an dernier, « sous réserve de facteurs externes significatifs ».

« La société porte une attention particulière à la progression du COVID-19 en Amérique du Nord et à ses effets sur l’activité économique ainsi que sur les habitudes d’achat des consommateurs », a-t-elle expliqué.

Elle a notamment observé une augmentation récente des ventes au détail de jus et de boissons, mais elle s’inquiète des effets que pourrait avoir la crise sur les ventes aux services alimentaires.

Pour l’ensemble de l’exercice, Lassonde a réalisé un bénéfice net de 72,0 millions $, ou 10,37 $ par action, en hausse de 8,4 % par rapport à celui de 66,4 millions $, ou 9,50 $ par action, de l’exercice précédent. Son chiffre d’affaires annuel a atteint 1,68 milliard $, en regard de celui de 1,59 milliard $ de l’exercice 2018.

« Les ventes de l’exercice 2019 ont été conformes à nos attentes alors que le résultat d’exploitation de la société a été affecté par les effets négatifs sur la cadence de production de travaux d’installation de nouveaux équipements dans l’une de nos usines canadiennes ainsi que par une hausse des coûts de production dans nos usines américaines », a expliqué dans un communiqué la chef de la direction de Lassonde, Nathalie Lassonde.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

À la une

Une initiative pour contrer le racisme systémique à Bay Street

Ce projet vise notamment à ce que les entreprises collaborent afin d’embaucher plus d’étudiants noirs pour des stages.

Ubisoft nomme un nouveau directeur de son studio montréalais

Christophe Derennes, un cadre qui était déjà en poste, remplacera Yannis Mallat.

Le titre d'Ubisoft dévisse sur fond de scandale

Mis à jour à 13:26 | AFP

Selon les analystes, ce scandale n’est pas seul en cause dans la déconfiture boursière.