La perte de SNC-Lavalin au 4e trimestre passe de 1,6G$ à 293M$

Publié le 28/02/2020 à 11:39

La perte de SNC-Lavalin au 4e trimestre passe de 1,6G$ à 293M$

Publié le 28/02/2020 à 11:39

Par La Presse Canadienne
Le logo de SNC-Lavalin

«Après deux trimestres de solides résultats dans la deuxième moitié de 2019, que la stratégie porte fruit », selon Ian Edwards.(Photo: Paul Chiasson/ La Presse canadienne)

SNC-Lavalin a affiché une perte nette d’environ 293 millions $ au quatrième trimestre alors que la compagnie a comptabilisé une charge en lien avec l’amende de 280 millions $ qu’elle a accepté de payer après que sa division construction eut plaidé coupable à une accusation de fraude pour des gestes posés en Libye entre 2001 et 2011.

Au cœur d’un virage afin de redresser ses activités, la firme d’ingénierie et de construction a effectué une série de changements au sein de sa haute direction ainsi qu’à son conseil d’administration.

En dévoilant ses résultats, vendredi, l’entreprise établie à Montréal a indiqué que son comité spécial mis sur pied en 2018 afin d’explorer une série d’options stratégiques avait été dissous.

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction de SNC-Lavalin, Ian Edwards, a souligné que la dernière année avait été « difficile » à « bien des égards » pour la société, qui a « traversé une période trouble ».

« Nous avons (déployé) notre réorientation stratégique il y a six mois, et il est clair pour moi, après deux trimestres de solides résultats dans la deuxième moitié de 2019, que la stratégie porte fruit », a-t-il indiqué.

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre, la perte nette par action de SNC-Lavalin s’est chiffrée à 1,67 $. À la même période l’an dernier, la multinationale avait affiché une perte nette de 1,6 milliard $, ou 9,11 $ par action, lorsqu’elle avait comptabilisé une charge de dépréciation de 1,2 milliard $.

De leur côté, les revenus ont totalisé 2,44 milliards $, alors qu’ils avaient été de 2,56 milliards $ au quatrième trimestre de 2018.

Abstraction faite des éléments non récurrents, le profit ajusté par action de SNC-Lavalin s’est établi à 56 cents, par rapport à une perte ajustée par action de 1,31 $ à la même période l’an dernier.

Pour sa part, le carnet de commandes totalisait 15,3 milliards $ en date du 31 décembre dernier, en hausse de 2,5 % comparativement à il y a un an.

Lorsque sa division construction avait plaidé coupable à une accusation, en décembre dernier, SNC-Lavalin avait également obtenu un arrêt des procédures à l’égard des accusations de fraude et de corruption qui pesaient sur SNC-Lavalin ainsi que sa division SNC-Lavalin International.

Un arrêt des procédures a aussi été obtenu pour l’accusation de corruption contre la division construction. Ces accusations avaient été déposées en 2015 par la Gendarmerie royale du Canada.

 

Sur le même sujet

À surveiller : SNC-Lavalin, Cogeco et Intel

15/01/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, de Cogeco et d’Intel? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Shaw, Impériale, Colgate-Palmolive, Chevron...

Mis à jour le 30/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Étude WOW 2020: les champions de l'expérience client en temps de pandémie

15/01/2021 | Kévin Deniau

ÉTUDE WOW 2020. Les Aliments M&M et Simons arrivent en tête de liste.

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

15/01/2021 | Catherine Charron

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert »