La panne des dépenses en capital : un mythe, selon Citigroup


Édition du 21 Novembre 2015

Il est faux de prétendre que les entreprises se bornent à racheter leurs actions au lieu d'investir dans leur exploitation et qu'elles ne contribuent pas à l'économie. Statistiques à l'appui, Tobias Levkovich, stratège de Citigroup, déboulonne ce mythe. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les banques américaines rassurent sur l'état de l'économie

12/10/2018 | AFP

JPMorgan Chase a dégagé un bénéfice net de 8,4 M$US au troisième trimestre, Wells Fargo 6,1 M$US et Citigroup 4,6 M$US.

La banque américaine Citigroup aura un nouveau directeur

06/09/2018 | AFP

M. Mason devient ainsi un des rares Noirs à occuper un poste prestigieux au sein des six grandes banques de Wall Street.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.