La Fed s'arme de patience, l'avenir économique étant incertain

Publié le 20/02/2019 à 15:28

La Fed s'arme de patience, l'avenir économique étant incertain

Publié le 20/02/2019 à 15:28

Par AFP
Le sceau de la Fed

(Photo: 123RF)

La Banque centrale américaine (Fed) a estimé que la croissance économique des États-Unis allait « marquer le pas » et que les perspectives économiques étaient devenues « plus incertaines » dans un contexte de plus faible expansion mondiale, selon le compte-rendu de sa dernière réunion monétaire publié mercredi.

Les participants au Comité monétaire, qui avaient décidé les 29 et 30 janvier de faire une pause sur les taux d’intérêt, ont adopté « une attitude patiente qui devrait permettre d’avoir une idée plus claire de la situation commerciale » alors que les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis battent leur plein.

La Fed avait révisé en baisse en décembre ses estimations de croissance du Produit intérieur brut (PIB) pour les États-Unis en 2019 à 2,3 %, au lieu de 3 %. Les membres du Comité monétaire de la Banque centrale ont expliqué que la croissance « allait quelque peu marquer le pas » cette année. 

Ils ont cité, au rang des incertitudes qui les ont conduits à faire une pause sur les hausses de taux, « la volatilité élevée des marchés financiers » à la fin de l’année dernière, mais aussi « la croissance plus faible de l’économie mondiale » et « l’affaiblissement de la confiance des consommateurs et des industriels ».

Aux États-Unis, « l’environnement politique, y compris les négociations commerciales et la récente fermeture partielle des services administratifs ont aussi été un facteur contribuant à l’incertitude quant aux perspectives économiques ».

Le Comité s’est donc accordé à adopter « une attitude de patience pour se donner le temps d’avoir une idée plus claire de la situation sur le plan du commerce international ». 

Cela devrait aussi permettre « de se faire une plus solide opinion de l’étendue et de la persistance du ralentissement économique en Chine et en Europe », ajoute le rapport.

Le prochain rendez-vous monétaire est fixé aux 19 et 20 mars alors que les taux d’intérêt au jour le jour se situent actuellement entre 2,25 % et 2,50 %.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.