La Fed maintient ses taux d'intérêt entre 0% et 0,25%

Publié le 16/06/2021 à 14:00, mis à jour le 16/06/2021 à 15:28

La Fed maintient ses taux d'intérêt entre 0% et 0,25%

Publié le 16/06/2021 à 14:00, mis à jour le 16/06/2021 à 15:28

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell a estimé mercredi que certaines pressions inflationnistes devraient « s’inverser avec le temps » peu après l’annonce de nouvelles prévisions.

« Nous pensons qu’il est logique que cela s’arrête et, en fait, que cela s’inverse avec le temps. Nous pensons que nous verrons en partie cela », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, citant l’exemple du prix du bois de construction qui a fortement augmenté avant de commencer à baisser. 

« Quand cela va-t-il arriver ? Nous ne sommes pas sûrs », a-t-il ajouté.

L’inflation devrait ainsi atteindre 3,4 % cette année, contre 2,4 % estimée en mars, avant de se stabiliser près de son objectif de 2 %, à 2,1 % en 2022 et 2,2 % en 2023. 

Sur l’emploi, Jerome Powell a reconnu que le retour sur le marché du travail « prend plus de temps », relevant certains obstacles tels que l’inadéquation entre offres d’emplois et profils des chômeurs.

« Un nombre important de personnes se disent encore préoccupées par le retour au travail dans des emplois où elles sont en contact avec le public, à cause du Covid », a-t-il ajouté tout en soulignant que cette crainte devrait se dissiper à mesure que les vaccinations progressent. 

Il y a aussi la question de la garde d’enfants alors que nombre d’écoles sont restées fermées ou en mode hybride à l’approche de la fin de l’année scolaire.

Avec les crèches et les écoles qui devraient rouvrir à l’automne, la participation au marché du travail devrait progresser, a-t-il dit. Parallèlement, la fin de certaines aides d’Etat va également contribuer au retour au travail.

« Si l’on met tout cela ensemble, je m’attendrais à ce que nous assistions à une forte création d’emplois, qui s’accumulerait au cours de l’été et à l’automne », a noté Jerome Powell. 

Il a enfin souligné que « c’est une période extraordinairement inhabituelle ». 

« Nous n’avons vraiment pas de modèle, ni d’expérience d’une situation comme celle-ci », a-t-il ajouté. « Nous devons donc être humbles quant à notre capacité à comprendre les données, ce n’est pas le moment d’essayer de tirer des conclusions définitives sur le marché du travail, sur l’inflation, sur la politique » monétaire, a-t-il conclu appelant à la patience.

 

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.