La Fed commence sa réunion et décidera du rythme de hausse des taux

Publié le 25/01/2022 à 10:15

La Fed commence sa réunion et décidera du rythme de hausse des taux

Publié le 25/01/2022 à 10:15

Par AFP

Les discussions prendront fin mercredi midi, puis un communiqué de presse sera publié à 14h00 et le président de la Fed Jerome Powell tiendra une conférence de presse à 14h30. (Photo: Getty Images)

Washington — Inflation et annonces sur la hausse des taux directeurs au menu: le comité monétaire de la banque centrale américaine (Fed) a entamé mardi matin sa réunion, qui se terminera mercredi midi.

La réunion du comité de politique monétaire (FOMC) «a commencé à 9h00, heure du Québec, comme prévu», a indiqué un porte-parole de la Fed.

Ces discussions prendront fin mercredi midi, puis un communiqué de presse sera publié à 14h00 et le président de la Fed Jerome Powell tiendra une conférence de presse à 14h30.

La puissante Réserve fédérale précisera le rythme auquel elle relèvera ses taux directeurs face à une inflation plus forte et tenace qu'anticipé.

Elle pourrait ainsi annoncer qu'elle procéderait à une première hausse dès le mois de mars, lors de la prochaine réunion suivante. Quelques analystes pensent même qu'elle commencera sans délai à relever les taux, dès cette réunion.

Relever les taux d'intérêt au jour le jour doit permettre de ralentir la demande en rendant le crédit plus onéreux pour les ménages et les entreprises, afin de faire face à une inflation bien plus forte et tenace que prévu. Ces taux sur les fonds fédéraux déterminent le coût de l'argent que les banques se prêtent entre elles.

Les responsables de l'institution monétaire diront aussi s'ils choisissent de les relever de 25 ou de 50 points de base, c'est-à-dire les passer dans une fourchette de 0,25 à 0,50%, ou directement dans une fourchette de 0,50 à 0,75%.

Les marchés attendent également impatiemment de savoir combien de hausses sont prévues pour les mois à venir et jusqu'où le comité monétaire envisage de faire grimper les taux.

Les taux directeurs avaient été abaissés en mars 2020 dans une fourchette de 0 à 0,25%, lorsque la pandémie de COVID-19 s'était étendue aux États-Unis, pour stimuler la consommation, moteur de la croissance économique américaine.

La Fed avait damé le terrain pour cette hausse des taux lors de sa précédente réunion, mi-décembre, en annonçant qu'elle cesserait plus tôt que prévu ses achats d'actifs, dès mars au lieu de juin.

Elle avait aussi, pour la première fois, cessé de qualifier de «temporaire» cette inflation qui est, depuis des mois, bien supérieure à son objectif à long terme de 2%.

Les prix ont en effet grimpé de 7% en 2021, leur rythme le plus rapide depuis 1982, selon l'indice CPI. La Fed privilégie un autre indicateur de l'inflation, l'indice PCE, dont les données pour 2021 seront publiées vendredi.

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux continuent leur baisse avec des craintes sur la croissance.

Titres en action: Canopy Growth

Mis à jour le 18/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Identité numérique: passage obligé par la plateforme «prime aux bogues»

En entrevue avec Les Affaires, Éric Caire a abordé certaines craintes liées à l'identité numérique dont la surveillance.

Soulignez-vous équitablement les bons coups de vos employés?

RHÉVEIL-MATIN. La moindre apparence de traitement inéquitable suffit pour créer un sentiment d’exclusion chez certains.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux continuent leur baisse avec des craintes sur la croissance.