La COVID-19, pire que le 11 septembre croit le patron de la CIBC

Publié le 08/04/2020 à 16:26

La COVID-19, pire que le 11 septembre croit le patron de la CIBC

Publié le 08/04/2020 à 16:26

Par La Presse Canadienne

le chef de la direction de la Banque CIBC Victor Dodig (Photo: Darryl Dyck/ La Presse canadienne)

La pandémie de COVID-19 aura un impact mondial plus profond que les attentats terroristes du 11 septembre contre les États-Unis, il y a près de deux décennies, a fait valoir mercredi le chef de la direction de la Banque CIBC.

Dans une entrevue, Victor Dodig a souligné que même si la sécurité dans les aéroports avait changé après le 11 septembre 2001, cet événement sanitaire mondial — qui a infecté plus de 1,4 million de personnes et en a tué près de 83 000 — a un impact sur toute la planète.

«Tout le monde sortira de cet événement un peu moins riche. Tout le monde en sortira plus prudent», a-t-il affirmé mercredi à La Presse canadienne, avant la première assemblée générale virtuelle de ses actionnaires.

M. Dodig s’attend à ce que l’économie canadienne soit confrontée à une petite récession, avec plusieurs trimestres consécutifs de contraction du produit intérieur brut (PIB).

Les prévisions actuelles de la CIBC prévoient une croissance économique négative de 3,9 % au Canada en 2020 et une croissance négative de 3,3 % aux États-Unis.

M. Dodig croit que les gouvernements et les entreprises commenceront à songer davantage à l’autosuffisance, à la planification des mesures d’urgence et de reprise après sinistre et à la refonte des chaînes d’approvisionnement mondiales, car la livraison du juste-à-temps ne fonctionne pas en période de pandémie.

Les gens subiront les contrecoups économiques pendant un certain temps et M. Dodig croit qu’une tendance davantage axée sur l’épargne en vue de jours plus difficiles pourrait émerger, une idée qui n’a pas été très à la mode au cours des dix dernières années.

 


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une

Les centres d'achats rouvriront le 1er juin à l'extérieur de Montréal

Mis à jour à 14:22 | La Presse Canadienne

M. Legault a voulu rassurer les secteurs qui n'ont pas eu de consignes pour leur rappeler qu'ils ne sont pas oubliés.

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.