La confiance des consommateurs québécois chute avant les élections

Publié le 07/04/2014 à 12:50

La confiance des consommateurs québécois chute avant les élections

Publié le 07/04/2014 à 12:50

Par lesaffaires.com

Photo: Shutterstock

La confiance des consommateurs québécois, telle que mesurée par l’indice Bloomberg Nanos, a enregistré sa plus forte baisse en plus d’un an, les observateurs attribuant ce recul au débat entourant la souveraineté durant la campagne électorale.

L’indice de confiance Bloomberg Nanos pour le Québec est passé de 56,6 il y a une semaine à 54,4 cette semaine, soit le plus fort déclin enregistré depuis février 2013.

Dans l’ensemble du Canada, l’indice de confiance des consommateurs a légèrement augmenté, passant de 58 à 58,1.

«Un des principaux enjeux de la campagne électorale a porté sur l’éventualité de la tenue d’un référendum sur la séparation du Québec du reste du Canada. Il est probable que cela ait refroidi la confiance des consommateurs de la province», dit dans un communiqué Nik Nanos, président du conseil de Nanos Research Group.

Les données sur l'emploi de février avait jeté un froid sur les perspectives économiques de la province. Le Québec avait perdu 26 000 postes. Or, les données publiées vendredi 4 avril, après la tenue du sondage de Bloomberg, montrent une nette amélioration du marché du travail québécois. Il y a eu création de 24000 postes à temps plein en mars dans la province, soit la meilleure performance du pays.

À l’échelle nationale, l’indice Nanos qui mesure les perspectives pour l’économie et les prix de l’immobilier a augmenté pour s’établir à 56,5, par rapport à 56,1 une semaine plus tôt. C’est le plus haut niveau depuis le 17 janvier.

L’indice de confiance Nanos Bloomberg, publié chaque semaine, mesure l’opinion des Canadiens à propos de la vigueur de l’économie, de la sécurité d’emploi, de l’immobilier et de la situation de leurs finances personnelles. L’indice est établi en fonction des réponses formulées par 1000 consommateurs canadiens lors d’entrevues téléphoniques réalisées au cours du mois (250 par semaine).

Un indice supérieur à 50 indique que les opinions positives sont supérieures aux opinions négatives. Lorsque l’indice passe sous la barre des 50, les Canadiens pessimistes à propos de la situation économique sont plus nombreux que les optimistes.

 

 

 

 


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

L'importance du réseau pour les petites entreprises

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Plutôt que de laisser filer de trop grosses occasions, des TPE travaillent en équipe.

Les très petites entreprises: essentielles à l'économie

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. L'importance des très petites entreprises est bien souvent sous-estimée

Pour les TPE, un parcours parsemé d'obstacles pour atteindre la croissance

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Seules six TPE sur dix ont connu une croissance positive entre 2012 et 2014.