La Chine demande au Canada de libérer Meng Wanzhou menacée d'extradition aux USA

Publié le 06/12/2018 à 06:44

La Chine demande au Canada de libérer Meng Wanzhou menacée d'extradition aux USA

Publié le 06/12/2018 à 06:44

Par La Presse Canadienne

La Chine réclame du Canada qu'il libère une dirigeante du géant chinois des télécommunications Huawei Technologies qui a été arrêtée samedi dernier et qui depuis est en détention à Vancouver.


Selon le Globe and Mail, Meng Wanzhou, directrice des finances de Huawei Technologies, est soupçonnée par les États-Unis d'avoir contribué à l'exportation vers l'Iran de produits américains malgré les sanctions commerciales qu'appliquent les États-Unis contre l'Iran.


Mme Meng est donc confrontée à une possibilité d'extradition vers les États-Unis où elle ferait face à des accusations.


La directrice financière de la compagnie a été arrêtée le jour même où le président des États-Unis, Donald Trump, a eu des entretiens avec son homologue de la Chine Xi Jinping en marge du sommet des pays du G20 qui a eu lieu à Buenos Aires, en Argentine. Les deux leaders se sont alors entendus pour cesser l'escalade de l'application de droits de douane.


Le gouvernement de la Chine affirme jeudi que Meng Wanzhou n'a violé aucune loi des États-Unis ou du Canada. En demandant au Canada de la libérer, Pékin réclame la correction immédiate d'une erreur et des explications sur son arrestation.


Huawei Technologies fait depuis longtemps l'objet de soupçons d'espionnage à l'étranger. Les administrations des présidents Donald Trump et Barack Obama ont déjà suggéré à leurs alliés de restreindre l'usage des technologies du géant chinois et de ses filiales.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les choses ont bien changé durant la dernière décennie

BLOGUE INVITÉ. Le 9 mars 2009, le S&P 500 a atteint un creux de 676,53. 10 ans plus tard, les temps ont changé.

Embargo sur du canola canadien: Carr attend toujours des preuves de Pékin

La Chine a suspendu les importations de canola de Richardson, prétextant la présence d'«organismes dangereux».

À la une

À surveiller: FedEx, Barkerville Gold Mines et Under Armour

08:48 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de FedEx, Barkerville Gold Mines et Under Armour ? Voici quelques recommandations qui ...

Quel est le sort du REER au décès?

EXPERT INVITÉ. Non, il n'est pas nécessairement imposé sur le champ.

Le lunetier New Look repasse à l'offensive

New Look est prête à acquérir à nouveau, maintenant que le réseau des 150 lunetteries Iris a été intégré.