La canadienne Aurora Cannabis s'implante au Portugal

Publié le 26/02/2019 à 14:35

La canadienne Aurora Cannabis s'implante au Portugal

Publié le 26/02/2019 à 14:35

Par AFP

Le géant canadien du cannabis Aurora (ACB) a annoncé mardi son implantation au Portugal, via une prise de contrôle majoritaire d’un producteur local de marijuana médicale, ce qui lui permet d’être désormais présent dans 24 pays dans le monde.

Cette entreprise d’Edmonton, dans l’ouest du Canada, a indiqué dans un communiqué s’être entendue avec la société portugaise Gaia Pharm, qui dispose depuis le 21 février d’une licence pour produire du cannabis thérapeutique, afin d’acquérir 51 % de son capital. 

La filiale portugaise d’Aurora veut construire d’ici la fin du troisième trimestre 2020 une serre capable de produire environ deux tonnes d’herbe par an au Portugal, et le double dans « un deuxième temps ».

Le Portugal constitue « un marché attrayant » en raison de sa « législation favorable aux producteurs » et de « la compétitivité de sa main-d’œuvre », estime Aurora, soulignant que la loi portugaise permet « d’exporter dans les pays membres de l’Union européenne qui ont légalisé le cannabis médical ». 

En juillet dernier, le Parlement portugais avait autorisé l’usage thérapeutique du cannabis, rejoignant d’autres pays européens où la prescription de cannabis médical est déjà légale, tels que les Pays-Bas, l’Italie, la République tchèque, le Danemark ou l’Allemagne. 

Le Parlement portugais a toutefois refusé il y a un mois d’autoriser la consommation de cannabis à des fins récréatives, qui n’est actuellement autorisée qu’en Uruguay, au Canada, et dans plusieurs États américains.

« Avec ce nouveau projet, nous sommes maintenant actifs dans 24 pays, ce qui constitue selon nous la plus grande présence dans le monde pour une compagnie de cannabis », s’est félicité le PDG d’Aurora Terry Booth.

Avec sa filiale portugaise, l’entreprise canadienne compte « prendre une part de marché importante sur le marché européen en forte croissance », a-t-il indiqué.

Aurora opère sur cinq continents, de l’Australie au Mexique, en passant par l’Afrique du Sud, Israël ou encore le Danemark. 

Elle prévoit de produire 500 tonnes de cannabis par année d’ici mi-2020.

Cette annonce a fait bondir son action à la bourse de Toronto, où elle gagnait à la mi-séance 4,17 %, à 9,99 dollars canadiens.

Avec une capitalisation boursière de 9,97 milliards de dollars canadiens (6,65 milliards d’euros), Aurora est la deuxième plus grosse compagnie de cannabis de la planète, derrière un autre canadien: Canopy Growth, qui pèse 20,49 milliards de dollars canadiens (13,66 milliards d’euros).


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Troquer l’huile de krill pour le cannabis

BLOGUE. L’huile de krill, c’est bien, mais l’huile de cannabis, c’est mieux. Forte de son expertise en extraction et ...

Le cannabis vu par une infirmière praticienne

BLOGUE. Le Registre Cannabis Québec a été mis sur pied en 2015 pour collecter des données sur la consommation de ...

À la une

Énergie 4.0: des centaines de milliards d'investissements

15/10/2019 | François Normand

L'industrie modernisera le réseau électrique en Amérique du Nord. Il y aura des gains, mais aussi des risques.

Informatique ambiante: la stratégie de Google se dévoile

15/10/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. La flopée de nouveaux appareils de Google mise sur l’intelligence artificielle pour attirer les acheteurs.

Politique: quand le contenant prime sur le contenu...

15/10/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis avec un certain découragement la campagne électorale fédérale présentement en cours.