Les banques espagnoles chutent après le oui de la Catalogne

Publié le 02/10/2017 à 09:12

Les banques espagnoles chutent après le oui de la Catalogne

Publié le 02/10/2017 à 09:12

Photo: Gettyimages

Les deux principales banques catalanes, Caixa Bank et Banco de Sabadell, chutent lundi à la Bourse de Madrid, au lendemain du référendum d'autodétermination interdit en Catalogne.

Le cours de Caixa Bank recule de 3,92%, à 4,07 euros, et celui de Banco de Sabadell perd 5,10%, à 1,68 euro, dans un marché en baisse de 1,34%.

Les autres banques espagnoles sont également à la baisse, mais moins fortement: Banco Sanatander perdait 2% à 5,79 euros et BBVA 2,34% à 7,38 euros.

Au terme du référendum interdit de dimanche, marqué par des violences policières, le gouvernement séparatiste de Catalogne a affirmé que le «oui» à l'indépendance de la région espagnole l'avait emporté, avec 90% des voix.

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé dans la foulée que les habitants de sa région avaient gagné «le droit d'avoir un Etat indépendant» de l'Espagne.

Le ministre espagnol de la Justice, Rafael Catala, a assuré lundi que l'Etat ferait «tout ce que permet la loi» si les séparatistes catalans déclaraient unilatéralement l'indépendance après ce référendum.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Un projet de loi américain pourrait favoriser les MCS au Québec

05/08/2020 | François Normand

Le National Defense Authorization Act inclut une provision pour accroître l’autonomie des États-Unis pour ces minéraux.

Bourse: Wall Street ignore le ralentissement de l'emploi

Mis à jour le 05/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La montée de cas de COVID-19 a freiné la création d'emplois du secteur privé américain en juin.

Titres en action: Great-West Lifeco, Bausch Health, Teva...

Mis à jour le 05/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.