La Banque Royale bat les attentes, hausse son dividende

Publié le 24/08/2016 à 06:42

La Banque Royale bat les attentes, hausse son dividende

Publié le 24/08/2016 à 06:42

Par lesaffaires.com

La Banque Royale(Tor., RY) a dégagé un bénéfice supérieur aux prévisions à son troisième trimestre, grâce à la vigueur de ses activités des marchés financiers, de la gestion de patrimoine et de ses services aux particuliers et entreprises. La principale banque du pays a relevé son dividende trimestriel de 2%.

Pour la période de trois mois terminée le 31 juillet, la Royale a enregistré un bénéfice net ajusté de 2,66 milliards de dollars ou de 1,76$ par action. Les analystes sondés par Bloomberg tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,71$ l’action.

Le bénéfice net ajusté exclut plusieurs éléments, dont le gain après impôts de 235M$ découlant de la vente de la Compagnie d’assurance générale RBC à Aviva Canada.

L’institution torontoise a relevé son dividende trimestriel de 2% pour l’établir à 83 cents par action.

Le titre de la Banque Royale est en hausse de près de 11% à ce jour en 2016. Il a gagné 1,4% à 82,23$ mardi.

*Le bénéfice par action a été modifié, car les analystes prennent en compte une autre mesure.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

La Banque Royale acquiert la start-up montréalaise Smart Reno pour aller au-delà des fintechs

07/06/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. La transaction permet à Martin-Luc Archambault et Dan Robichaud de passer à la caisse.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

25/05/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Suspension des importations de porc en Chine: Banque Nationale fléchit

La Banque Nationale s'incline un peu plus que ses rivales parce que 45% du porc canadien est produit au Québec.

Porc québécois en Chine: Legault n'exclut rien

Mis à jour il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

Le premier ministre a menacé d'imposer des représailles commerciales, mais Pierre Fitzgibbon a été plus prudent.

Porc: le Canada enquête sur des faux certificats d'exportation vers la Chine

13:00 | AFP

« Nous cherchons à savoir pourquoi c’est arrivé, à qui cela profite», explique le ministre Carr.