La Banque CIBC surpasse les prévisions, hausse son dividende

Publié le 30/05/2013 à 07:44

La Banque CIBC surpasse les prévisions, hausse son dividende

Publié le 30/05/2013 à 07:44

Par lesaffaires.com

Photo: Bloomberg

La Banque CIBC, cinquième plus important prêteur du pays, a profité d’une récente acquisition dans la gestion de patrimoine pour dévoiler un bénéfice supérieur aux prévisions et relever son dividende trimestriel.


Pour la période de trois mois terminée fin avril, la CIBC a réalisé un bénéfice net ajusté de 876 M$ ou 2,12 $ par action, comparativement à 840 M$ ou 2$ l’action à la même période de l’an dernier.


Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 2,07 $ par action.


Compte tenu des éléments non récurrents, le bénéfice net s’élève à 876 M$ ou 2,12 $ par action, par rapport à 811 M$ ou 1,90 $ l’action.


La Banque a relevé son dividende trimestriel de 0,02 $ par action, pour l’établir à 0,96$ par action.


Le rendement des capitaux propres, une mesure clé de la rentabilité des banques, s’est élevé à 22,3 %, contre 22,1 % il y a un an.


La société a profité de l’acquisition des activités de gestion privée McLean Budden de la Sun Life en septembre. La CIBC a récemment annoncé son intention d’acheter un autre gestionnaire de portefeuilles, Atlantic Trust Private Wealth Management afin de renforcer sa division gestion de patrimoine.


«Les activités essentielles de la Banque CIBC, soit les services bancaires - détail et entreprises, gestion des avoirs et services bancaires de gros ont généré de solides résultats pour le trimestre, a dit dans un communiqué Gerald McCaughey, PDG de la Banque. Ces résultats témoignent de la priorité que nous accordons à nos clients ainsi que de nos principes de base sous-jacents.»


 


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.