La Baie persiste et ouvre encore au Québec

Publié le 02/08/2017 à 12:33

La Baie persiste et ouvre encore au Québec

Publié le 02/08/2017 à 12:33

Par Martin Jolicoeur

Sous forte pression depuis quelques temps, la société mère des magasins La Baie (Tor., HBC ) garde le cap et maintient l’expansion de son enseigne Saks Off 5th au Québec.

L’entreprise inaugurera jeudi matin le premier magasin montréalais de cette enseigne américaine aux Galeries d’Anjou, dans l’est de Montréal, et le deuxième de la province, après celui de Québec, plus tôt cette année.

Cette nouvelle enseigne de La Compagnie de La Baie d’Hudson (Tor., HBC), occupera 30 000 pi2 de l’ancien espace laissé vacant à la suite de la déconfiture de l’américaine Target, partout au Canada. Ce nouveau magasin s'ajoute à l'ouverture éventuelle annoncée, mais encore non confirmée, d'un nouveau grand magasin La Baie au Carrefour Angrignon.

Les 90 000 pi2 restants du départ de Target au Galeries d'Anjou seront comblés par l’arrivée de deux nouvelles autres boutiques, soit celles d’Old Navy, l’enseigne sœur de l’américaine Gap, et de Winners, propriété de TJX Companies. Cette dernière a ouvert ses portes hier, tandis que Old Navy doit ouvrir plus tard cet automne. 

86 millions investis

Au total, c’est donc 120 000 pi2 que le centre commercial, une copropriété de Cadillac Fairview et Ivanhoé Cambridge, parvient à occuper dans un contexte de grand bouleversement dans l’industrie du commerce de détail. 

En 2013, les Galeries d’Anjou avait investi 86M$ dans l’agrandissement et le réaménagement de ses espaces. Les arrivées de Simons et de Sephora par la suite avaient permis de freiner la réduction du trafic des consommateurs que connaissent depuis plusieurs années la majorité des centres commerciaux en Amérique du Nord.

Cadillac Fairview détient et exploite l’un des plus importants portefeuilles d’immeubles commerciaux et d’immeubles de bureaux au pays, dont la nouvelle Tour Deloitte, à Montréal, et le Carrefour Laval. Son portefeuille est détenu par le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (TEACHERS), qui administre les rentes de 300 000 enseignants actifs et retraités. 

Pressions d'un actionnaire activiste

En début de semaine, l’actionnaire activiste Land & Building Investment Management  a fortement critiqué par l'entremise d'une lettre la direction de La Baie pour ne pas avoir répondu favorablement à ses idées d'accroissement de la valeur des actionnaires. Ce dernier proposait en outre de vendre le célèbre magasin new-yorkais Saks Fifth Avenue et de revenir à ses origines canadiennes, ce qui impliquerait aussi la vente de sa division européenne.

Ce jeudi, l'action de HBC a décliné de 0,04$ ou de 0,36% à la Bourse de Toronto. À 12:30, l'action se négociait à 11,17$, en baisse de 3,11% depuis un mois.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

23/05/2020 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Défi Start-up: comment gérer un accélérateur en temps de pandémie

22/05/2020 | Denis Lalonde

BALADO. FounderFuel redémarre le 1er juin et ne sera plus jamais le même, dit la directrice générale Katy Yam.

Pour tout savoir sur le Défi Start-up

14/05/2020 | Les Affaires

Le Défi Start-up est de retour! Pour cette 5ème édition, découvrez une nouvelle formule. Pour s'inscrire, c'est par ici.