L'OPEP et ses alliés réduiront leur production de pétrole

Publié le 07/12/2018 à 11:15

L'OPEP et ses alliés réduiront leur production de pétrole

Publié le 07/12/2018 à 11:15

Par AFP

L’OPEP et ses alliés dont la Russie ont décidé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils par jour (mbj) dans l’espoir de redresser les cours, a annoncé le ministre irakien du Pétrole Thamer Abbas al-Ghadhban à l’issue d’une réunion à Vienne.

« Nous allons réduire de 1,2 million de barils par jour au total » la production, a-t-il déclaré à la presse. Il a précisé que cette réduction serait portée à hauteur de 800 000 barils quotidiens par les quatorze pays de l’OPEP et de 400 000 par ses dix partenaires, dont la Russie.

Cette baisse sera calculée à partir des niveaux de production d’octobre et fera l’objet d’un examen d’étape en avril, a précisé un porte-parole de la réunion, Tafal al-Nasr.

Cette réduction, correspondant à un peu plus de 1 % de la production mondiale, est destinée à enrayer la chute des cours, qui ont dévissé de 30 % en deux mois dans un contexte de surproduction chronique.

L’OPEP et ses alliés assurent environ la moitié de la production mondiale de brut et sont liés par un partenariat depuis deux ans. Le président américain Donald Trump avait exhorté mercredi l’OPEP à maintenir sa production à un niveau élevé afin de ménager les consommateurs.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

État islamique: il faut gagner la paix, pas la guerre

11/06/2016 | François Normand

ANALYSE. L'État islamique recule partout. Mais une victoire militaire sera insuffisante pour stabiliser le Moyen-Orient.

Et si l'État islamique était là pour durer?

23/05/2015 | François Normand

ANALYSE. L'État islamique pourrait bien être en voie de s'implanter durablement au Moyen-Orient et de changer la donne.

À la une

Pourquoi la Chine ne peut pas laisser gagner Hong Kong

19/06/2019 | François Normand

BALADO - La démocratie s'érode à Hong Kong et la Chine communiste avalera un jour l'ancien territoire britannique.

La Fed résiste à la tentation de baisser les taux

Mis à jour le 19/06/2019 | AFP

Malgré les pressions de Donald Trump, la Fed a choisi de garder son taux directeur inchangé entre 2,25% et 2,5%.

Pressée de toutes parts, la Fed n'est pas tout à fait prête mercredi à baisser les taux

19/06/2019 | AFP

La Banque centrale américaine (Fed) devrait encore résister à assouplir sa politique monétaire mercredi.