L'OMC prévoit toujours un ralentissement en 2019 en raison des «tensions»

Publié le 02/04/2019 à 07:12

L'OMC prévoit toujours un ralentissement en 2019 en raison des «tensions»

Publié le 02/04/2019 à 07:12

Par AFP

La croissance du commerce mondial de marchandises devrait ralentir en 2019, pour tomber à 2,6%, a prévenu mardi le chef de l'OMC, estimant qu'il est «de plus en plus urgent» de résoudre les "tensions" commerciales.

Dans ses prévisions annuelles sur les perspectives du commerce dans le monde, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a indiqué que le «commerce mondial connaîtra encore de fortes turbulences en 2019 et 2020 après une croissance plus faible qu'escompté en 2018, du fait de la montée des tensions commerciales et d'un accroissement de l'incertitude».

Selon les économistes de l'OMC, la croissance du volume des échanges de marchandises devrait tomber à 2,6% en 2019, contre 3,0% en 2018. En septembre, l'OMC avait déjà abaissé les prévisions de croissance du commerce à 3,7% pour 2019 et 3,9% pour 2018.

«Dans un contexte de tensions commerciales exacerbées, ces perspectives n'ont rien d'étonnant. Le commerce ne peut pas jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance lorsque les niveaux d'incertitude sont aussi élevés», a déclaré le directeur de l'OMC, Roberto Azevedo, à l'occasion de la présentation des prévisions.

«Il est de plus en plus urgent que nous résolvions les tensions», a-t-il ajouté.

Selon l'OMC, «les tensions commerciales sont le principal risque pesant sur les prévisions».

Aussi, l'organisation basée à Genève s'attend à ce que la croissance du commerce rebondisse en 2020 à 3,0%, «à condition cependant que les tensions commerciales s'apaisent».

Cet appel de l'OMC intervient alors que Pékin et Washington tardent à mettre un terme à leur guerre commerciale enclenchée l'an passé. Le conflit douanier s'est matérialisé par des droits de douane punitifs réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises.

En 2018, le ralentissement de la croissance du volume des échanges de marchandises a été général, témoignant d'une baisse de la demande d'importation dans les pays développés comme dans les pays en développement, selon l'OMC.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Deux nouveaux magasins en sept jours pour Décathlon

11/09/2019 | Martin Jolicoeur

Après son ouverture de Québec, le détaillant français fera ses premiers pas en territoire ontarien.

Les géants du détail pressés d'abandonner le papier contenant du bisphénol

La pression se fait de plus en plus forte pour que ce type de papier disparaisse d'ici la fin de l'année.

À la une

Les entrepreneurs, ces héros

Édition du 21 Septembre 2019 | Marine Thomas

ÉDITO. It’s lonely at the top. Qu’on le veuille ou non, la dynamique change lorsqu’on grimpe les ...

Pour une intervention sensée en santé mentale

Édition du 21 Septembre 2019 | Simon Lord

DROIT DES AFFAIRES. Une des fortes tendances en matière de relations de travail cette année est celle des cas...

Catherine Dagenais, la première femme à la tête de la SAQ

11:53 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «N’hésitez pas à vous lancer, à dire à vos supérieurs ce que vous voulez apprendre», dit Mme Dagenais.