L'OMC prévoit toujours un ralentissement en 2019 en raison des «tensions»

Publié le 02/04/2019 à 07:12

L'OMC prévoit toujours un ralentissement en 2019 en raison des «tensions»

Publié le 02/04/2019 à 07:12

Par AFP

La croissance du commerce mondial de marchandises devrait ralentir en 2019, pour tomber à 2,6%, a prévenu mardi le chef de l'OMC, estimant qu'il est «de plus en plus urgent» de résoudre les "tensions" commerciales.


Dans ses prévisions annuelles sur les perspectives du commerce dans le monde, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a indiqué que le «commerce mondial connaîtra encore de fortes turbulences en 2019 et 2020 après une croissance plus faible qu'escompté en 2018, du fait de la montée des tensions commerciales et d'un accroissement de l'incertitude».


Selon les économistes de l'OMC, la croissance du volume des échanges de marchandises devrait tomber à 2,6% en 2019, contre 3,0% en 2018. En septembre, l'OMC avait déjà abaissé les prévisions de croissance du commerce à 3,7% pour 2019 et 3,9% pour 2018.


«Dans un contexte de tensions commerciales exacerbées, ces perspectives n'ont rien d'étonnant. Le commerce ne peut pas jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance lorsque les niveaux d'incertitude sont aussi élevés», a déclaré le directeur de l'OMC, Roberto Azevedo, à l'occasion de la présentation des prévisions.


«Il est de plus en plus urgent que nous résolvions les tensions», a-t-il ajouté.


Selon l'OMC, «les tensions commerciales sont le principal risque pesant sur les prévisions».


Aussi, l'organisation basée à Genève s'attend à ce que la croissance du commerce rebondisse en 2020 à 3,0%, «à condition cependant que les tensions commerciales s'apaisent».


Cet appel de l'OMC intervient alors que Pékin et Washington tardent à mettre un terme à leur guerre commerciale enclenchée l'an passé. Le conflit douanier s'est matérialisé par des droits de douane punitifs réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises.


En 2018, le ralentissement de la croissance du volume des échanges de marchandises a été général, témoignant d'une baisse de la demande d'importation dans les pays développés comme dans les pays en développement, selon l'OMC.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Accord commercial Europe-États-Unis: éviter un conflit commercial

12/04/2019 | AFP

Les États membres de l'Union européenne doivent valider lundi l'ouverture de négociations commerciales.

Decathlon s'amène à Boisbriand; la concurrence s'intensifie

10/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après Brossard, la multinationale française s'apprête à attaquer le marché de la rive-nord de Montréal.

À la une

Bourse: Wall Street, rattrapée par les tensions, baisse

REVUE DES MARCHÉS. Elles se cristallisent actuellement autour du géant chinois des télécoms Huawei.

Le baril de brut new-yorkais perd 5,7% au terme de sa pire séance de l'année

15:55 | AFP

Plusieurs statistiques publiées jeudi ont laissé craindre un ralentissement de l’économie mondiale.

Titres en action: Qualcomm, Intel, Boeing...

Mis à jour à 07:21 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.