L'ex-patron de Pratt & Whitney Canada passe chez Bombardier

Publié le 05/09/2019 à 11:28

L'ex-patron de Pratt & Whitney Canada passe chez Bombardier

Publié le 05/09/2019 à 11:28

Par Martin Jolicoeur
Un train en gare.

Bombardier recrute de nouveau chez United Technologies. Cette fois, pour voler au secours de sa division ferroviaire. (Photo: Getty Images)

La ronde d'embauches des patrons de United Technologies se poursuit chez Bombardier. Cette fois, c’est au tour de John Saabas, nul autre que l’ex-président de Pratt & Whitney Canada, de joindre les rangs de la multinationale québécoise.

Ce dernier a été nommé au poste de chef, Ingénierie et technologie de Bombardier Transport. La filiale de fabrication de matériels ferroviaires de Bombardier, dont le siège social se trouve maintenant à Berlin, en Allemagne, a confirmé la nouvelle par voie de communiqué, ce matin.

Dans ses nouvelles fonctions, John Saabas, qui annonçait sa retraite de Pratt et Whitney Canada en mai dernier, semble en voie de devenir le nouvel homme de confiance de la haute direction de Bombardier en Europe. Il ne dirigera pas l'entité, mais relèvera néanmoins directement du nouveau président de Bombardier Transport, Danny Di Perna, lui aussi un ancien de United Technologies.

Rappelons qu’avant de prendre la direction de Bombardier en février 2015, son président Alain Bellemare, a oeuvré de nombreuses années chez United Technologies, la société-mère de Pratt & Whitney. Il en va de même de l’actuel vice-président principal et chef de la direction financière de Bombardier, John Di Bert. Ce dernier cumulait 14 ans d’ancienneté chez Pratt & Whitney Canada avant d'être invité par M. Bellemare à joindre les rangs de Bombardier en août 2015. Danny Di Perna y aura pour sa part passé 24 ans.

Dans ses nouvelles fonctions, John Saabas aura pour principale responsabilité de diriger l’ensemble des activités de développement technologiques et des produits de Bombardier Transport. À ce titre, la direction compte sur lui «pour améliorer la productivité, l’exécution de projets et la satisfaction des clients», trois faiblesses à la source des difficultés financières de la filiale depuis plusieurs années.

Sorti de sa retraite, John Saabas tentera de redresser la situation chez Bombardier Transport. (Photo: Courtoisie)

«John est un leader réputé au parcours impressionnant, a déclaré par voie de communiqué, Danny Di Perna. Il nous apporte plus de 30 ans d’expérience en ingénierie et en fabrication et il partage nos valeurs, dont l’application des normes éthiques les plus strictes, la responsabilisation complète des employés et le respect des engagements auprès des clients.»

L’action de Bombardier a semblé bien réagir à la nouvelle ce matin. Peu après 11 heures, son titre se négociait à 1,84$ à la Bourse de Toronto, en hausse de 3,65% par rapport au cours de fermeture de la veille. Au cours du mois du seul mois d’août, rappelons-le, l’action de Bombardier avait perdu 25% de sa valeur.

Avant de se joindre à Bombardier, M. Saabas agissait depuis 2009 à titre de président de Pratt & Whitney Canada, à Longueuil. Parti à la retraite en mai, il a été remplacé depuis par Maria Della Posta.

Au cours de ses 35 années chez Pratt & Whitney, M. Saabas a occupé divers postes de direction en ingénierie, fabrication, exploitation et approvisionnement. Il est titulaire d’un doctorat en aérodynamique de l’Université McGill, ainsi que d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie mécanique de l’Université de Waterloo.

Sur le même sujet

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

14/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.