L'ex-patron de Pratt & Whitney Canada passe chez Bombardier

Publié le 05/09/2019 à 11:28

L'ex-patron de Pratt & Whitney Canada passe chez Bombardier

Publié le 05/09/2019 à 11:28

Par Martin Jolicoeur
Un train en gare.

Bombardier recrute de nouveau chez United Technologies. Cette fois, pour voler au secours de sa division ferroviaire. (Photo: Getty Images)

La ronde d'embauches des patrons de United Technologies se poursuit chez Bombardier. Cette fois, c’est au tour de John Saabas, nul autre que l’ex-président de Pratt & Whitney Canada, de joindre les rangs de la multinationale québécoise.

Ce dernier a été nommé au poste de chef, Ingénierie et technologie de Bombardier Transport. La filiale de fabrication de matériels ferroviaires de Bombardier, dont le siège social se trouve maintenant à Berlin, en Allemagne, a confirmé la nouvelle par voie de communiqué, ce matin.

Dans ses nouvelles fonctions, John Saabas, qui annonçait sa retraite de Pratt et Whitney Canada en mai dernier, semble en voie de devenir le nouvel homme de confiance de la haute direction de Bombardier en Europe. Il ne dirigera pas l'entité, mais relèvera néanmoins directement du nouveau président de Bombardier Transport, Danny Di Perna, lui aussi un ancien de United Technologies.

Rappelons qu’avant de prendre la direction de Bombardier en février 2015, son président Alain Bellemare, a oeuvré de nombreuses années chez United Technologies, la société-mère de Pratt & Whitney. Il en va de même de l’actuel vice-président principal et chef de la direction financière de Bombardier, John Di Bert. Ce dernier cumulait 14 ans d’ancienneté chez Pratt & Whitney Canada avant d'être invité par M. Bellemare à joindre les rangs de Bombardier en août 2015. Danny Di Perna y aura pour sa part passé 24 ans.

Dans ses nouvelles fonctions, John Saabas aura pour principale responsabilité de diriger l’ensemble des activités de développement technologiques et des produits de Bombardier Transport. À ce titre, la direction compte sur lui «pour améliorer la productivité, l’exécution de projets et la satisfaction des clients», trois faiblesses à la source des difficultés financières de la filiale depuis plusieurs années.

Sorti de sa retraite, John Saabas tentera de redresser la situation chez Bombardier Transport. (Photo: Courtoisie)

«John est un leader réputé au parcours impressionnant, a déclaré par voie de communiqué, Danny Di Perna. Il nous apporte plus de 30 ans d’expérience en ingénierie et en fabrication et il partage nos valeurs, dont l’application des normes éthiques les plus strictes, la responsabilisation complète des employés et le respect des engagements auprès des clients.»

L’action de Bombardier a semblé bien réagir à la nouvelle ce matin. Peu après 11 heures, son titre se négociait à 1,84$ à la Bourse de Toronto, en hausse de 3,65% par rapport au cours de fermeture de la veille. Au cours du mois du seul mois d’août, rappelons-le, l’action de Bombardier avait perdu 25% de sa valeur.

Avant de se joindre à Bombardier, M. Saabas agissait depuis 2009 à titre de président de Pratt & Whitney Canada, à Longueuil. Parti à la retraite en mai, il a été remplacé depuis par Maria Della Posta.

Au cours de ses 35 années chez Pratt & Whitney, M. Saabas a occupé divers postes de direction en ingénierie, fabrication, exploitation et approvisionnement. Il est titulaire d’un doctorat en aérodynamique de l’Université McGill, ainsi que d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie mécanique de l’Université de Waterloo.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

A220 de Swiss cloués au sol: des inspections sont recommandées

Swiss, Delta Air Lines, Air Baltic, Korean Air, EgyptAir et Air Tanzania ont reçu des A220.

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.

À la une

La plupart des A220 de la compagnie Swiss remis en service

11:57 | AFP

« 17 avions de la série C/A220 ont déjà été inspectés (…) Les moteurs sont en parfait état ».

A220 de Swiss cloués au sol: des inspections sont recommandées

Swiss, Delta Air Lines, Air Baltic, Korean Air, EgyptAir et Air Tanzania ont reçu des A220.

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.