L'économie devrait croître en 2021, estime le Conference Board du Canada

Publié le 22/06/2020 à 13:38

L'économie devrait croître en 2021, estime le Conference Board du Canada

Publié le 22/06/2020 à 13:38

Par La Presse Canadienne

(Photo: Graeme Roy pour La Presse canadienne)

Le Conference Board du Canada a estimé lundi que l’économie avait peut-être déjà commencé à se remettre de la récession la plus profonde jamais enregistrée, si le pays pouvait éviter de nouvelles fermetures liées à la COVID-19.

Les prévisions trimestrielles du groupe du secteur privé estiment que l’économie canadienne se contractera de 8,2 % cette année, après la perte d’environ trois millions d’emplois en mars et avril en raison des mesures de confinement attribuables à la pandémie.

Le Conference Board prévoit également que le taux de chômage national au Canada atteindra un sommet de 13,7 % au deuxième trimestre qui prendra fin le 30 juin. Il s’agirait du taux de chômage le plus élevé depuis que cette mesure a commencé à être calculée, en 1976.

Mais le rapport indique que l’ajout de près de 300 000 emplois en mai et l’assouplissement continu des restrictions en juin indiquent probablement que le pire impact de la pandémie sur le marché du travail est passé.

Le groupe de recherche prévoit l’ajout de 1,3 million d’emplois supplémentaires au cours du trimestre de juillet à septembre, ce qui devrait ramenant le taux de chômage national à 10,5 %.

Le Conference Board estime que, si le pays peut éviter une deuxième paralysie nationale, l’économie canadienne pourrait croître de 6,7 % en 2021 et de 4,8 % en 2022.

 

Sur le même sujet

É-U: la confiance des consommateurs est tombée en août

31/08/2021 | AFP

L'indice est descendu à 113,8 points, contre 125,1 points en juillet, selon les chiffres du Conference Board.

La confiance des Américains s'est dégradée en octobre

27/10/2020 | AFP

La perception des consommateurs de la conjoncture actuelle est meilleure, mais leurs anticipations sont moins bonnes.

À la une

Vaccin anti-Covid: les effets secondaires de la 3ème dose similaires à la 2ème

13:27 | AFP

Les données publiées mardi s’appuient sur quelque 20 000 personnes s’étant inscrites sur l'application v-safe.

Vaccination des 5-11 ans: Pfizer a soumis ses données à la FDA

L'alliance Pfizer/BioNTech prévoit de déposer bientôt une demande formelle d'autorisation pour cette tranche d'âge.

Vaccination 5 à 11 ans: Pfizer affirme que son vaccin fonctionne

Le dosage du vaccin, plus faible, pour enfants s’est avéré sûr avec des effets secondaires temporaires, précise Pfizer.