L'Australie relève ses taux d'intérêt à 3,25%

Publié le 06/10/2009 à 06:58

L'Australie relève ses taux d'intérêt à 3,25%

Publié le 06/10/2009 à 06:58

Par La Presse Canadienne

La Banque centrale d'Australie cause la surprise. Photo : Bloomberg

La banque centrale australienne a augmenté ses taux d'intérêt d'un quart de point à 3,25%, une mesure inattendue qui fait du pays la première économie majeure à prendre une telle mesure depuis le début de la crise financière.

En septembre 2008, l'Australie affichait des taux d'intérêt de 7,25%. Ils sont tombés à 3% en avril, son niveau le plus bas en 49 ans. La plupart des économistes ne s'attendaient pas à une telle mesure avant novembre. Cette hausse survient après une série d'indicateurs macro-économiques encourageants.

"Alors que la croissance va probablement se rapprocher de son rythme de croisière au cours de l'année à venir, que l'inflation se rapproche de l'objectif fixé et que le risque d'une grave contraction économique en Australie est maintenant derrière nous, le conseil estime qu'il est aujourd'hui prudent de commencer à réduire les mesures de soutien apportées par la politique monétaire", souligne dans un communiqué le gouverneur de la Banque de réserve d'Australie (RBA), Glenn Stevens.

L'Australie a surmonté la crise financière mieux que d'autres pays du G-20. Elle a notamment évité la récession grâce à un secteur bancaire sain, à une demande de la Chine pour ses ressources en fer et d'autres minerais et au plan de relance gouvernemental de 42 milliards de dollars australiens (plus de 37 milliards de dollars, plus de 25 milliards d'euros).

Le Produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,6% au deuxième trimestre, après une croissance de 0,4% pour les trois premiers mois de l'année. En septembre, la confiance des ménages a atteint son plus haut niveau depuis juillet 2007, tandis que depuis mars, les actions australiennes ont grimpé de 50%. Glenn Stevens a remarqué que l'économie mondiale se remettait de la crise, une tendance qui devrait se poursuivre en 2010.

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?