L'inflation annuelle a poursuivi sa décélération en février, atteignant 5,2 %

Publié le 21/03/2023 à 09:22

L'inflation annuelle a poursuivi sa décélération en février, atteignant 5,2 %

Publié le 21/03/2023 à 09:22

Par La Presse Canadienne

L’agence fédérale a observé que les prix des aliments achetés en magasin ont augmenté de 10,6% d’une année à l’autre le mois dernier, constituant une septième progression mensuelle consécutive supérieure ou égale à 10%.(La Presse Canadienne)

Ottawa — L’inflation annuelle a ralenti de nouveau en février au Canada, enregistrant sa plus forte décélération depuis avril 2020.

L’indice des prix à la consommation en février a grimpé de 5,2 % sur une base annuelle, a indiqué mardi Statistique Canada. 

Cette lecture se comparait à une inflation annuelle de 5,9 % en janvier et constituait la plus faible inflation depuis le premier mois de l’an dernier, pour lequel elle s’était établie à 5,1 %.

Statistique Canada a attribué le ralentissement à une forte augmentation mensuelle des prix en février 2022, lorsque l’économie mondiale était considérablement touchée par l’invasion russe de l’Ukraine.

Malgré le refroidissement général, les prix des produits d’épicerie sont demeurés élevés le mois dernier et leur hausse surpassait l’inflation d’ensemble.

Les prix des aliments achetés en magasin ont augmenté de 10,6 % en février, par rapport au même mois l’an dernier. C’est leur septième hausse mensuelle consécutive de plus de 10 %.

Pendant ce temps, les prix de l’énergie ont diminué de 0,6 % d’une année à l’autre, les prix de l’essence ayant chuté de 4,7 % par rapport à février 2022, lorsque les prix ont commencé à augmenter en raison de l’invasion russe de l’Ukraine. Il s’agit de la première baisse annuelle des prix de l’essence depuis janvier 2021.

En excluant les aliments et l’énergie, Statistique Canada a indiqué que les prix avaient augmenté en février de 4,8 % par rapport à il y a un an, après avoir grimpé de 4,9 % d’une année à l’autre en janvier. 

L’inflation annuelle a culminé à 8,1 % en juin 2022, mais a diminué depuis.

La Banque du Canada, qui s’efforce de ramener l’inflation globale à sa cible de 2,0 %, a laissé son taux d’intérêt directeur inchangé plus tôt ce mois−ci à 4,5 %. 

C’était la première fois que la banque centrale maintenait son taux directeur depuis qu’elle avait commencé à le relever, en mars l’année dernière, dans le but de freiner la hausse des prix. 

La moyenne des trois principales mesures de l’inflation de base, qui sont surveillées de près par la Banque du Canada, a baissé à 5,37 % en février, après s’être établie à 5,57 % en janvier.

 

Sur le même sujet

IA: le Canada est un leader, mais loin derrière les États-Unis

Édition du 22 Mai 2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Ottawa prévoit présenter un projet de loi sur les gains en capital avant l’été

Mis à jour le 21/05/2024 | La Presse Canadienne

Le budget fédéral présenté en avril propose de rendre imposables les deux tiers des gains en capital.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.