Indigo reçoit une offre de privatisation de sociétés de Gerry Schwartz

Publié le 01/02/2024 à 18:04, mis à jour le 01/02/2024 à 18:49

Indigo reçoit une offre de privatisation de sociétés de Gerry Schwartz

Publié le 01/02/2024 à 18:04, mis à jour le 01/02/2024 à 18:49

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

Toronto — Indigo Books & Music dit avoir reçu une proposition pour privatiser le détaillant de la part de Trilogy Retail Holdings et de Trilogy Investments, des sociétés de portefeuille de Gerry Schwartz qui détiennent déjà 56% de l’entreprise.

La proposition non contraignante de Trilogy Retail Holdings et de Trilogy Investments leur permettrait d’acheter toutes les actions émises et en circulation d’Indigo qu’elles ne possèdent pas déjà pour 2,25$ en espèces par action ordinaire.

Il s’agit de deux sociétés de portefeuille personnelles de M. Schwartz, fondateur et président d’Onex Corp. qui siège au conseil d’administration d’Indigo et est le conjoint de la directrice générale d’Indigo, Heather Reisman.

M. Schwartz, par l’intermédiaire des sociétés Trilogy, est l’actionnaire majoritaire d’Indigo.

Indigo a annoncé des licenciements plus tôt cette année dans le cadre des efforts continus du détaillant pour rationaliser ses opérations.

L’entreprise a connu plusieurs trimestres de pertes financières ainsi qu’un certain nombre de changements au sein de sa direction et de son conseil d’administration au cours de la dernière année.

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.