Immobilier: la construction résidentielle bondit de 10% en juin

Publié le 09/07/2015 à 10:41

Immobilier: la construction résidentielle bondit de 10% en juin

Publié le 09/07/2015 à 10:41

Par Stéphane Rolland

Une autre donnée confirme le regain de vigueur de l’immobilier résidentiel dans la grande région de Montréal en juin. Le nombre de mises en chantier résidentielles a nettement accéléré en juin, selon les données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

À Montréal, la tendance de mise en chantier est en hausse de 10% en juin à 13 464. Lorsque la SCHL affiche le nombre de mises en chantier, il s’agit en fait d’une moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé.

Cette progression provient principalement de la construction de résidences pour personnes âgées. «Étant donné la croissance importante de la population d'aînés prévue au cours des prochaines années, plusieurs promoteurs se positionnent déjà sur ce marché afin d'être en mesure de répondre à cette demande potentielle», commente Francis Cortellino, chef analyste de marché pour la région de Montréal.

Les données de la SCHL semblent confirmer le rebond de l’activité dans le marché immobilier en juin. Le marché de la région de Montréal aurait connu son meilleur mois de juin depuis 2009, selon les données la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM). C’est une augmentation de 11% par rapport à la même période l’an dernier.

Au Québec, le nombre de mises en chantier est de 28 235 en juin, comparativement à 26 647 en mai. Cela représente une augmentation de 6%.

La progression est plus tempérée à Québec. La hausse de la tendance est de 1,6% dans la Capitale nationale. 

Canada

Le regain de vigueur est observable à la grandeur du Canada. La tendance est en hausse de 2,2% à 183 959 mises en chantier résidentielles.

Laura Cooper, économiste de la Banque RBC, note que les résultats pancanadiens sont meilleurs que les prévisions. En désaisonnalisant les résultats, il y a eu 202 818 mises en chantier, un gain de 3%. Le marché anticipait plutôt une diminution à 190 000 mises en chantier, note Mme Cooper.

Les hausses sont observables dans presque toutes les grandes régions pays, à l’exception de l’Ontario.

Mme Cooper note que les données sur les mises en chantier constituent «une lueur» dans un trimestre qui s’annonce morose pour l’économie. Les bonnes données inciteraient la Banque du Canada à ne pas baisser à nouveau son taux directeur, pour l’instant. «Cette situation pourrait contribuer à la surchauffe du marché à Toronto et Vancouver et créer plus de déséquilibre dans le marché, ajoute-t-elle. Ces craintes sont cependant tempérées par le besoin de combler le manque de tonus de l’économie et prévenir les dégâts causés par les faiblesses du secteur de l’énergie.

Maintenant, lisez pourquoi de plus en plus d'économistes réclament une baisse des taux de la Banque du Canada dans notre rubrique 10 choses à savoir jeudi

À la une

Bourse: le Dow recule, le Nasdaq limite les dégâts

Mis à jour à 16:58 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice à forte coloration technologique récupérait toutefois ses pertes mardi midi.

À surveiller: Lassonde, Recettes Illimitées et Dialogue

Que faire avec les titres de Lassonde, Recettes Illimitées et Dialogue? Voici quelques recommandations d'analystes.

Tesla recule en Bourse après des ventes décevantes en Chine

17:04 | AFP

Tesla est à la peine depuis le début de la semaine à Wall Street, souffrant de chiffres de ventes décevants.