Husky Energy procède à des suppressions de postes

Publié le 22/10/2019 à 16:29

Husky Energy procède à des suppressions de postes

Publié le 22/10/2019 à 16:29

Par La Presse Canadienne
Le siège social de Husky.

(Photo: 123RF)

Husky Energy a confirmé mardi qu'elle effectuait des mises à pied, mais n'a pas précisé le nombre d'employés touchés.

La société de Calgary, contrôlée par le milliardaire hongkongais Li Ka-Shing, a indiqué que les réductions visaient à aligner son effectif sur son plan et sa stratégie.

Dans un document réglementaire déposé plus tôt cette année, Husky a indiqué qu'elle comptait 5157 employés permanents à la fin de 2018, ce qui n'avait guère changé par rapport aux chiffres de la fin 2016 et 2017.

Husky, qui dévoilera jeudi ses résultats du troisième trimestre, a annoncé, lors de sa journée des investisseurs le printemps dernier, qu'elle réduirait son budget moyen de 350 millions (M)$ par année pour le porter à 3,15 milliards (G)$ au cours des cinq prochaines années, notamment en réduisant ses coûts. 

Elle a indiqué qu'elle augmenterait malgré tout sa production de 100 000 barils par jour d'ici 2023.

Les suppressions d'emplois rappellent une série de licenciements chez les producteurs de pétrole et de gaz naturel de Calgary dans la foulée du plongeon des prix du pétrole à la fin de 2014. Cela aurait contribué à la disparition d'environ 110 000 emplois en 2015 et 2016.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Achats de VUS: «on a un besoin de changement de comportements», dit Julien

Le Québec est aussi la province où les ventes d’électricité par personne sont parmi les plus importantes.

Et si on donnait des cours de savoir-vivre entrepreneurial...

BLOGUE INVITÉ. Il manque un point essentiel à la formation de nos aspirants dirigeants: le savoir-vivre entrepreneurial.

Legault prudent sur les nouvelles difficultés de Bombardier

M. Legault s’est limité à dire qu’il fallait maintenant tenter de « faire le mieux possible ».