HBC: l'offre déposée sous-évaluerait la valeur de l'action

Publié le 18/06/2019 à 14:04

HBC: l'offre déposée sous-évaluerait la valeur de l'action

Publié le 18/06/2019 à 14:04

Par La Presse Canadienne
La devanture d'un magasin La Baie d'Hudson.

(Photo: 123RF)

La firme Land & Buildings Investment Management estime que l’offre de privatisation qui vise la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) sous-évalue le détaillant et la qualifie de « terriblement inadéquate » pour ses actionnaires minoritaires.

Dans une lettre ouverte, l’investisseur activiste a rappelé que la chef de la direction de HBC avait affirmé l’année dernière que les biens immobiliers de la société valaient 28 $ par action.

Un groupe d’investissement dirigé par le président exécutif de HBC, Richard Baker, a offert 9,45 $ par action pour mettre la main sur la participation dans la société qu’il ne possède pas déjà.

Land & Buildings critique depuis longtemps la performance de HBC sous la direction de M. Baker.

La société a fait appel au comité spécial de HBC chargé d’examiner l’offre et lui a demandé d’explorer d’autres transactions potentielles.

Elle a demandé au comité spécial de faire appel à une banque d’investissement indépendante, sans relations professionnelles ni personnelles avec le groupe de reprise, pour évaluer la valeur des biens immobiliers et des bannières de vente au détail de la société.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour à 16:49 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...