Hausse et volatilité avant que la Fed ne bouge


Édition du 06 Septembre 2014

Hausse et volatilité avant que la Fed ne bouge


Édition du 06 Septembre 2014

Par Dominique Beauchamp

Les investisseurs ont tort de s'inquiéter aussi hâtivement de la première hausse du taux directeur par la Réserve fédérale. Les Bourses procurent généralement de bons rendements au cours des 12 mois précédant le premier tour de vis de la Fed américaine, puisqu'il signale une amélioration économique, dit Vincent Delisle, stratège de Banque Scotia (voir tableau). Tout mouvement de repli causé par les craintes d'un retrait des liquidités serait une occasion d'achat, dit-il. Dès la première hausse des taux, les gains en Bourse commenceront à se modérer, parce que les multiples d'évaluation cesseront de se gonfler. Compte tenu du fait que le taux directeur réel est négatif de 1,75 %, le retour à des taux plus normaux prendra du temps. La première hausse est prévue en mai 2015.

Gains au cours des 12 mois précédant la première hausse du taux directeur par la Fed

S&P 500 + 15 %

S&P/TSX + 18 %

MSCI EAEO1 + 23 %

MSCI Marchés émergents2 + 37 %

1 Europe, Australie, Extrême-Orient en dollars américains 2 En dollars américains

Note : L'historique remonte jusqu'à 1914 pour le S&P 500, 1947 dans le cas du S&P/TSX, 1970 en ce qui concerne l'indice MSCI EAEO et 1987 pour l'indice MSCI Marchés émergents.

Source : Banque Scotia

À la une

Les nouvelles du marché du lundi 15 avril

Mis à jour il y a 33 minutes | Refinitiv

Apple perd sa place de premier fabricant de téléphones au profit de Samsung.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 15 avril

Mis à jour il y a 47 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient mitigés lundi sous fond de tensions au Moyen-Orient.

Puces électroniques: les États-Unis accordent 6,4G$US à Samsung

Mis à jour il y a 13 minutes | AFP

Les nouvelles installations au Texas créeront 20 000 emplois, soutient le gouvernement américain.