Groupe TMX recherche un successeur à son chef de la direction

Publié le 23/05/2014 à 15:42

Groupe TMX recherche un successeur à son chef de la direction

Publié le 23/05/2014 à 15:42

Par La Presse Canadienne

Alors qu'approche le moment de sa retraite, à la fin du mois d'août, le chef de la direction du Groupe TMX (TSX:X), Thomas Kloet, estime que son successeur devra être disposé à chercher de la croissance à l'extérieur des frontières du Canada.

À la suite de l'assemblée générale annuelle de la société, vendredi, M. Kloet a jugé "essentiel" pour l'exploitant du plus important marché boursier au pays, la Bourse de Toronto, d'étendre ses horizons.

Il a dit croire que le Groupe TMX continuerait de jouer un rôle international de plus en plus important, ajoutant que telle était la stratégie mise en place par l'entreprise.

Le Groupe TMX, qui possède la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX et la Bourse de Montréal, entre autres marchés des valeurs mobilières, demeurera à la recherche d'occasions là ou il pourra offrir des services aux marchés internationaux, avec une attention particulière portée à l'Amérique latine et à l'Asie, a indiqué M. Kloet.

Le conseil d'administration du Groupe TMX a constitué un comité qui entend tenir compte des candidats déjà à l'emploi de l'entreprise et des candidats externes.

M. Kloet a indiqué que l'objectif visé était d'avoir quelqu'un en place au moment de son départ, prévu le 31 août, mais il indiqué que si cela n'était pas possible, il était disposé à demeurer à son poste d'ici à ce qu'un successeur lui ait été trouvé.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...