Groupe Capitales Médias: le président Martin Cauchon se dit confiant en l'avenir

Publié le 15/08/2019 à 06:50

Groupe Capitales Médias: le président Martin Cauchon se dit confiant en l'avenir

Publié le 15/08/2019 à 06:50

Par La Presse Canadienne

Le président exécutif du Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon, affirme que toutes les options disponibles seront examinées pour assurer la pérennité à long terme des quotidiens qui le composent et l'avenir des équipes qui y travaillent.

Le dirigeant du groupe médiatique ajoute dans une lettre publiée jeudi qu'il demeure personnellement confiant en l'avenir et que les quotidiens de Capitales Médias sont là pour rester.

Mercredi, La Presse canadienne a obtenu une note interne signée par Martin Cauchon qui signalait aux employés que la direction était forcée depuis un moment d'assurer une gestion serrée de sa trésorerie. Le groupe serait à court de liquidités.

Le gouvernement du Québec a ouvert la porte à une aide d'urgence au Groupe Capitales Médias alors qu'approchent les audiences d'une commission parlementaire sur l'avenir des médias d'information. Le premier ministre François Legault a dit mercredi avoir eu des discussions avec la direction du groupe, reconnaissant qu'il semble peut-être y avoir une situation plus urgente avec Groupe Capitales Médias, qui a déjà reçu une aide gouvernementale il y a deux ans.

Dans sa lettre, Martin Cauchon ajoute que le modèle d'affaires de Groupe Capitales Médias a été remis en question par les géants que sont Facebook et Google qui ont accaparé de près de 80 pour cent de toute la publicité diffusée au Canada via Internet. Néanmoins, il affirme que les plateformes numériques rejoignent chaque mois plus de 4,5 millions de visiteurs uniques.

M. Cauchon écrit aussi que de plus en plus de gens doivent réaliser que l'information fouillée a un coût qu'il faut accepter de payer pour ne pas se retrouver à la merci de ceux qui ont les moyens de présenter les choses à leur avantage et au détriment de l'intérêt public.

Groupe Capitales Médias possède notamment Le Soleil de Québec, Le Droit d'Ottawa-Gatineau, Le Nouvelliste de Trois-Rivières, La Tribune de Sherbrooke, La Voix de l'Est de Granby, Le Quotidien et Le Progrès week-end à Saguenay.

Mercredi, un média de Québecor, TVA Nouvelles, a rapporté qu'il y avait des discussions pour que Québecor achète les journaux régionaux de Groupe Capitales Médias. Pour sa part, jeudi, La Presse ajoute qu'en plus de Québecor, Cogeco a aussi manifesté de l'intérêt, pour quelques-uns des journaux dans son cas.

Sur le même sujet

Le PLQ plaide pour l'équité fiscale envers tous les journalistes

Québec a plutôt choisi d'aider certains médias ciblés.

Transformer en coops les quotidiens régionaux?

Édition du 07 Septembre 2019 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Le grand patron de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a raison : les médias sont une ...

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour le 13/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?