Groupe Banque TD au 1T: bénéfice net en hausse, recul du bénéfice ajusté

Publié le 29/02/2024 à 07:51, mis à jour le 29/02/2024 à 17:03

Groupe Banque TD au 1T: bénéfice net en hausse, recul du bénéfice ajusté

Publié le 29/02/2024 à 07:51, mis à jour le 29/02/2024 à 17:03

Par La Presse Canadienne

Groupe Banque TD a annoncé jeudi le versement d’un dividende de 1,02$ par action ordinaire. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — Le Groupe Banque TD a identifié ses lacunes en matière de surveillance contre le blanchiment d’argent et s’efforce d’y remédier, a déclaré le président et chef de la direction, Bharat Masrani.

«C’est une priorité pour la banque, et nous prenons au sérieux notre responsabilité de respecter nos normes élevées. Nous continuerons à mobiliser les ressources nécessaires pour renforcer nos capacités», a-t-il affirmé jeudi lors d’une conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre.

La banque accélère ses investissements dans son infrastructure de risque et de contrôle et a embauché des centaines de collègues dans ces domaines au cours des deux derniers trimestres, a déclaré M. Masrani.

«En bref, nous savons quel est le problème [de lutte contre le blanchiment d’argent] et nous progressons chaque jour pour le résoudre. J’ai hâte de fournir d’autres mises à jour dès que possible», a-t-il indiqué.

La banque a révélé en août dernier qu’elle s’attend à ce que les régulateurs américains imposent des sanctions liées à son programme de conformité contre le blanchiment d’argent. Elle avait déclaré à ce moment qu’elle coopérait avec les enquêteurs, notamment ceux du département américain de la Justice.

Certains médias ont également rapporté que les problèmes liés à son programme de lutte contre le blanchiment d’argent étaient l’une des principales raisons pour lesquelles le groupe avait dû abandonner son rachat de la société américaine First Horizon, pour 13,4 milliards de dollars américains (G$US).

 

Surveillance accrue au Canada

L’intensification des mesures de conformité par la TD intervient alors que les autorités canadiennes exercent également une surveillance accrue à l’égard des banques sur cette question.

Le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) a annoncé en décembre qu’il avait imposé des pénalités respectives de 7,4 millions de dollars (M$) à RBC et de 1,3M$ à la CIBC pour non-respect des mesures de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. La TD s’apprête également à faire face à une amende importante de la part du CANAFE, selon un article du «Globe and Mail».

Peter Routledge, qui dirige le Bureau du surintendant des institutions financières, a également déclaré en janvier que le régulateur bancaire intensifiait ses contrôles sur le blanchiment d’argent dans le secteur financier à mesure que les risques augmentent.

La TD augmente ses dépenses annuelles de plusieurs centaines de millions de dollars pour combler ses lacunes.

Une grande partie des économies escomptées par la banque grâce à une restructuration, qui comprenait une réduction d’environ 3% du personnel, seront probablement consacrées à ces correctifs, a déclaré le directeur financier Kelvin Tran lors de la conférence téléphonique.

«Les économies qui résulteront de ce programme de restructuration — nous prévoyons des économies de 400M$ en 2024 et de 600M$ en 2025 sur une base annualisée — je dirais que la majeure partie serait réinvestie dans le risque et le contrôle», a-t-il indiqué.

Les efforts de restructuration eux-mêmes ont coûté à la banque environ 291M$ au premier trimestre.

Dans l’ensemble, la banque a déclaré un bénéfice de 2,82G$ au premier trimestre, en hausse par rapport à 1,58G$ un an plus tôt, alors que ses revenus ont également augmenté.

La banque a indiqué que le bénéfice s’élevait à 1,55$ par action diluée pour le trimestre clos le 31 janvier, en hausse par rapport à un bénéfice de 82 cents par action diluée au même trimestre de l’année dernière.

Les revenus ont totalisé 13,71G$, contre 12,20G$ un an plus tôt.

Les provisions pour pertes sur créances de TD pour le trimestre se sont élevées à 1G$, en hausse par rapport à 690M$ un an plus tôt.

Sur une base ajustée, la TD affirme avoir gagné 2,00$ par action diluée, en baisse par rapport à un bénéfice ajusté de 2,23$ par action diluée au premier trimestre de l’année dernière.

Il s’agit d’un résultat supérieur aux attentes des analystes, qui projetaient en moyenne un bénéfice de 1,89$ par action, selon les estimations compilées par la société de données sur les marchés financiers Refinitiv.

En marge de la présentation de ses résultats trimestriels, Groupe Banque TD a annoncé jeudi le versement d’un dividende de 1,02$ par action ordinaire pour le trimestre se terminant le 30 avril prochain ; il sera payable à compter de cette date.

Ian Bickis, La Presse Canadienne

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Une demande d’action collective est déposée contre la Banque TD

La poursuite est au nom des investisseurs qui ont acheté des actions TD entre le 26 août 2021 et le 3 juin 2024.

Retrouvez les résultats des grandes banques canadiennes

Mis à jour le 03/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les points saillants des derniers résultats financiers des banques canadiennes au T2 de 2024.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.