Goldcorp bonifie son offre pour Osisko

Publié le 10/04/2014 à 07:37

Goldcorp bonifie son offre pour Osisko

Publié le 10/04/2014 à 07:37

Par lesaffaires.com

Photo: Bloomberg

Goldcorp, deuxième plus importante aurifère du monde en termes de valeur boursière, a bonifié son offre pour la minière montréalaise Osisko à environ 3,6G$, ce qui dépasserait celle proposée par Yamana Gold.

Goldcorp propose 7,65$ au comptant et en actions pour chaque action d’Osisko, a indiqué la société de Vancouver dans un communiqué. Sa première offre était évaluée à 6,32$, en fonction du cours de clôture de la veille à la Bourse de Toronto.

Pour chaque action d'Osisko, Goldcorp verserait 2,92$ en argent et 0,17 action ordinaire de Goldcorp.

Goldcorp indique que son offre représente une prime sur le cours de clôture d'Osisko le 9 avril. L'action de la société montréalaise a terminé la séance à 7,55$, en hausse de 0,11$ ou 1,48%.

«La conclusion de notre revue diligente a confirmé les mérites techniques et financiers de notre décision de faire l'acquisition d'Osisko. Nous sommes également également emballés à l'idée d'accroître notre présence au Québec de façon significative», a dit dans un communiqué Chuck Jeannes, président et chef de la direction de Goldcorp.

Le pdg de Goldcorp a soutenu que «le choix était clair pour les actionnaires d'Osisko». Selon lui, la nouvelle de son entreprise procure une plus grande valeur aux actionnaires d'Osisko, tout en assurant à ceux de Goldcorp une croissance du bénéfice par action.

L'offre a été modifiée de façon à ce que le seuil minimum requis pour que la transaction aille de l'avant est que 50,1% des actions en circulation d'Osisko soient déposées. L'offre expire le 22 avril à 11h59.

Le 2 avril, Yamana Gold et Osisko se sont associées pour contrer la première offre non sollicitée de Goldcorp pour la minière québécoise. La transaction, complexe, prévoyait qu'Osisko transporte tous ses actifs dans une société en commandite à être formée, dans laquelle elle aurait un intérêt de 50%.

En vertu de cette entente, chaque actionnaire d'Osisko recevrait 2,19$ en argent comptant, des actions de Yamana (évaluées à 2,06$) et 3,35$ en nouvelles actions d'Osisko. La valeur totale de la transaction est estimée à 7,60 $.

Notre chroniqueur François Pouliot avait émis la possibilité que Goldcorp revienne à la charge. «Ceux qui espèrent qu'Osisko reste québécoise ne devraient pas éteindre trop vite leur lampion», avait-il écrit dans la foulée de la transaction. Lisez la suite de son blogue.

Lisez notre premier texte sur la transaction proposée entre Yamana et Osisko: Osisko trouve son sauveur, Yamana Gold

 Plus de détails suivront

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Les 300 plus importantes PME du Québec en 2019

Édition du 26 Octobre 2019 | Emanuelle René de Cotret

Le classement annuel des 300 plus importantes PME du Québec

300 joyaux qui brillent au Québec

Édition du 26 Octobre 2019 | Marine Thomas

L'ÉDITO. Elles sont innovantes, dynamiques et ambitieuses. Elles, ce sont les PME québécoises. Contribuant à la...

Rogers rate la cible au 3e trimestre et abaisse ses prévisions

Mis à jour le 23/10/2019 | La Presse Canadienne

Rogers Communications a réduit ses prévisions de revenus pour 2019.