Gestion des devises: couper la poire en deux


Édition du 04 Avril 2015

Face à un dollar faible, la plupart des entreprises tentent d'abord de rogner sur leurs marges bénéficiaires. C'est ce qu'a fait Canaropa, un importateur de quincaillerie de portes situé à Montréal, mais qui distribue ses produits dans tout le Canada. «On ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Oubliez Trump: c'est Obama qui a relancé l'emploi manufacturier

C'est à partir de l’été 2010 que l'on commence à assister à la renaissance du secteur aux États-Unis.

L'action de Palantir grimpe de 34% à son premier jour en Bourse

Mis à jour à 16:40 | AFP

Sous le symbole PLTR, le titre a commencé à être échangé vers 13H40.

L'incertitude grimpe entourant la vente d'usines de Bombardier à Spirit

L’entente devait initialement être conclue au mois de mai de cette année.