GE affiche une perte bien moins grande que celle en 2019

Publié le 28/10/2020 à 11:37

GE affiche une perte bien moins grande que celle en 2019

Publié le 28/10/2020 à 11:37

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le conglomérat américain General Electric (GE) s’envolait à Wall Street mercredi après avoir fait part d’une nette réduction de sa perte nette au troisième trimestre, même si ses activités, en particulier dans l’aviation, restent sous pression de la pandémie.

Le groupe a enregistré une perte nette de 1,2 milliard de dollars entre juillets en septembre, ce qui est bien moindre que la perte de 9,5 milliards encaissée un an plus tôt ou celle de 2,2 milliards observée au trimestre précédent. 

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, mesure préférée des investisseurs, le groupe a même dégagé un profit de 6 cents, là où les analystes s’attendaient à une perte de 4 cents. 

Le titre s’envolait de plus de 7 % à la Bourse de New York. 

« Nous améliorons nos bénéfices et notre trésorerie grâce à une augmentation de notre marge dans tous les segments sauf l’aviation, même si les commandes restent globalement sous pression », a souligné le PDG du groupe, Larry Culp, dans un communiqué.

Les commandes ont de fait diminué de 31 % sur le trimestre. 

Son chiffre d’affaires a reculé de 17 % sur la période, à 19,42 milliards de dollars. Ce qui est plus que les 18,7 milliards attendus par les analystes.

Les revenus ont un peu augmenté dans les divisions consacrées aux turbines à gaz et à vapeur (+3 % à 4 milliards de dollars) et aux énergies renouvelables (+2 % à 4,5 milliards).

Mais ils ont nettement reculé dans la division aviation (-39 % à 4,9 milliards), lestée par la chute du trafic aérien et des chutes de commandes d’avions, et dans une moindre mesure dans la division santé (-7 % à 4,6 milliards).

Ces deux dernières restent toutefois celles rapportant, de loin, le plus de profits.

« Nous évoluons dans un environnement encore difficile en améliorant notre exécution opérationnelle dans toutes nos activités, et nous sommes sur la bonne voie dans nos actions visant à réduire les coûts et à augmenter la trésorerie », a souligné M. Culp. 

Le flux de trésorerie disponible provenant des activités industrielles devrait être d’au moins 2,5 milliards de dollars au quatrième trimestre et positif en 2021, a-t-il précisé.

GE avait notamment annoncé au printemps un plan d’économies de 2 milliards de dollars, passant par la suppression de 13 000 postes.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

Titres en action: Boeing, Levi Strauss, General Electric

Mis à jour le 07/10/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: General Motors, Boeing, Rio Tinto, Amgen, GE...

Mis à jour le 30/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.