France: dette et déficit dérapent

Publié le 29/03/2013 à 16:31

France: dette et déficit dérapent

Publié le 29/03/2013 à 16:31

Par AFP

(AFP) - Le gouvernement français a encaissé vendredi une mauvaise nouvelle avec le dérapage dès 2012 du déficit public, alors que la France a déjà reconnu qu'elle ne tiendrait pas ses objectifs budgétaires cette année et multiplie les gages de rigueur à l'égard de Bruxelles.

Le déficit public a été ramené de 5,3% en 2011 à 4,8% du produit intérieur brut (PIB) en 2012, un résultat moins bon qu'escompté par le gouvernement (4,5%), a annoncé vendredi l'Insee dans sa première évaluation.

La dette, elle a battu un nouveau record, à 1.833,8 milliards d'euros, soit 90,2% du PIB contre 89,9% prévus.

Ce mauvais résultat, au lendemain de l'intervention télévisée du président Hollande, complique encore la tâche du gouvernement.

Ce dernier a déjà abandonné il y a un mois l'espoir de réduire les déficits à 3% du PIB dès cette année et il négocie actuellement un délai avec la Commission européenne. Bruxelles réclame en échange que le déficit public s'établisse "nettement en dessous de 3%" en 2014.

"En 2013 on sera très loin des 3% et ça va être très difficile de les atteindre même en 2014, sauf à poursuivre dans une austérité marquée, qui du coup repousserait encore la reprise", prévient Mathieu Plane, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

"Nous sommes sur la bonne voie, on est en train de réduire les déficits", a réagi le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, convaincu que, sans les "mesures correctrices" prises l'été dernier par le nouveau gouvernement socialiste, ils "auraient été supérieurs à 5,5%".

"Le résultat obtenu est un résultat qui, loin d'être dégradant, dénote une gestion maîtrisée des dépenses publiques", a-t-il déclaré à l'AFP. Il a fait valoir que le déficit structurel (ndlr, corrigé des effets de la conjoncture), "s'est amélioré de 1,2 point de PIB en 2012, ce qui est exactement l'engagement que nous avions pris".

Il a souligné que le dérapage était dû en partie à la recapitalisation par les Etats de la banque franco-belge Dexia en décembre, mais aussi à la réévaluation du déficit de 2011 (5,3% au lieu de 5,2%) et à la croissance nulle.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Medfar veut séduire les médecins de la planète

Édition du 19 Octobre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Elle développe la 1ère plateforme de dossier médical électronique infonuagique certifiée du Québec.

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

14:30 | Pascal Forget

L'entreprise de cybersécurité financière Flare Systems vient de finaliser une ronde de financement d'amorçage de 1M$.

Cessez de toujours faire plus, faites mieux!

BLOGUE INVITÉ. Un changement d'attitude qui, mine de rien, présente des bienfaits vertigineux...