Explosion des emplois précaires au Québec

Publié le 06/04/2011 à 10:45, mis à jour le 06/04/2011 à 16:16

Explosion des emplois précaires au Québec

Publié le 06/04/2011 à 10:45, mis à jour le 06/04/2011 à 16:16

Par La Presse Canadienne

Photo : Bloomberg

Les signes de la reprise économique sont tangibles au Québec, mais la situation de l'emploi démontre à quel point cette reprise est fragile.


Selon les données publiées mercredi par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), il s'est ajouté 66 700 emplois au Québec en 2010, soit le double de ceux perdus durant la récession de 2008-2009.


"Le Québec récupère les emplois qui ont été perdus durant la récession 2008-2009, explique Jean-François Dorion, analyste en statistiques du travail à l'ISQ. Nous en avions perdu 32 000 en 2009 et c'était demeuré inchangé en 2008 et nous en avons créé 66 700 en 2010. Est-ce que nous sommes sortis de la récession? Il y a plusieurs facteurs qui jouent mais on peut dire que le Québec a bien fait en 2010."


Il s'agit d'une croissance de l'emploi de 1,7 pour cent, ce qui est supérieur au gain de 1,4 pour cent enregistré pour l'ensemble du Canada.


Fait à noter, toutefois, l'emploi temporaire a connu une hausse record de 14,6 pour cent (61 000 nouveaux emplois) et la hausse a aussi été plus marquée du côté de l'emploi à temps partiel (5,2 pour cent, soit 37 500 emplois de plus) que du côté de l'emploi à temps plein, qui a à peine progressé avec une augmentation de 0,9 pour cent. De ce côté, les 29 200 nouveau emplois à temps plein de 2010 ont tout juste compensé les 27 200 perdus en 2009.


"On peut penser que les employeurs étaient un peu sur leurs gardes, conclut M. Dorion. Ils ne sont pas trop sûrs de la direction dans laquelle va se développer l'économie. À ce moment, ils embauchent pour répondre à un besoin immédiat mais à temps partiel ou sur une base temporaire parce qu'ils sont incertains. Le retour est fragile, l'économie reste fragile."


M. Dorion signale par ailleurs que les données par secteur confirment une tendance lourde de l'économie québécoise, soit le glissement vers une économie de service au détriment du secteur manufacturier, dont le recul s'est amorcé bien avant la récession de 2008-09.


À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Tout, tout, tout sur la pénurie de main-d'oeuvre au Québec!

13/03/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Quelles régions sont les plus touchées? Et quelles industries? Voici toutes les réponses!

Un nouvel outil pour mesurer la qualité de l'emploi

Édition du 09 Mars 2019 | Mia Homsy

EXPERTE INVITÉE. J'ai régulièrement écrit dans ces pages sur les enjeux de main-d'oeuvre qu'entraînent le ...

À la une

Défi Start-up 7: l'importance de rester concentré lors de la création d'une entreprise

Il y a 30 minutes | Denis Lalonde

ENTREVUE. Daniel Beaulé, mentor au Réseau M, discute des pièges à éviter lors de la création d'une entreprise.

Défi Start-up 7: Biotifull poursuit son chemin

18/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. La start-up Biotifull a parcouru beaucoup de chemin depuis la 2e édition du Défi Start-up 7.

Défi Start-up 7: pourquoi intégrer un espace de co-travail?

18/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. Pourquoi les entrepreneurs devraient-ils considérer l'option d'intégrer un espace de co-travail?