États-Unis: le taux de chômage à son plus bas en 16 ans

Publié le 04/08/2017 à 09:30

États-Unis: le taux de chômage à son plus bas en 16 ans

Publié le 04/08/2017 à 09:30

Par AFP

Les créations d'emplois aux États-Unis ont connu une nouvelle embellie en juillet dépassant les attentes des analystes et le taux de chômage est retombé à un plus bas niveau en 16 ans, selon les chiffres du département du Travail vendredi.


L'économie américaine a créé 209000 emplois le mois dernier alors que les analystes s'attendaient à 181000 nouvelles embauches. 


Le taux de chômage a perdu un dixième de point de pourcentage à 4,3%, un plus bas en 16 ans qui avait déjà été atteint en mai.


Le président américain Donald Trump s'est immédiatement félicité de ces bons chiffres en affirmant dans un tweet « d'excellents chiffres viennent d'être publiés et je ne fais que commencer. Beaucoup de régulations qui entravent l'emploi sont supprimées. Il y a un mouvement de retour aux États-Unis ».


Le ministère a en outre révisé en hausse les chiffres de juin qui montrent 231.000 créations d'emplois au lieu de 222.000 estimées initialement.


Parmi les autres bonnes nouvelles, le salaire horaire moyen a légèrement augmenté gagnant 9 cents à 26,36 dollars, soit 0,34% de hausse. Sur l'année, cela demeure toutefois une hausse modeste de 2,5% à peine au-dessus de l'inflation.


Ce rapport montre aussi que le taux de participation à l'emploi, guetté par les économistes comme un signe de confiance dans l'économie, s'est bien comporté. Il s'est établi à 62,9%, en hausse de 0,1 point.


Ce dynamisme du marché du travail six mois après l'élection de Donald Trump devrait rassurer sur la croissance de la première économie mondiale et conforter la Réserve fédérale (Fed) dans la voie d'un resserrement monétaire progressif.


En ce mois d'été favorable aux emplois saisonniers, les bars et restaurants ont fortement embauché (+53.000), suivis par les services professionnels aux entreprises (+49.000) et les services de santé (+39.000).


Même l'emploi manufacturier est largement dans le vert (+13.000). Les services publics ont nettement ralenti leurs embauches par rapport à juin mais restent positifs (+4.000).


Le nombre total de chômeurs est resté quasiment stable à 7 millions, le volume des créations d'emplois ayant été absorbé par les nouveaux entrants sur le marché du travail. 


Le nombre de travailleurs contraints de ne trouver qu'un emploi à temps partiel reste élevé à 5,3 millions.


Le taux de sans-emploi parmi les noirs (7,4%) est toujours plus du double de celui des blancs (3,8%).


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Bond surprise de l'emploi en janvier

08/02/2019 | Stéphane Rolland

Il s’est créé 66 800 emplois au Canada en janvier, selon les données de Statistique Canada.

La création d'emplois a bondi en décembre 2018 aux États-Unis

04/01/2019 | AFP

Le salaire horaire moyen a enregistré une hausse de 0,4 % sur le mois, son plus fort progrès depuis août.

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Il y a 42 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Les inquiétudes liées à l'économie mondiale sont de retour.»

Titres en action: Nike, Bayer, Uber...

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

10 choses à savoir lundi

Il y a 10 minutes | Alain McKenna

10$ pour parler à un agent chez Fido, UPS veut livrer des infirmières, ce canon à vapeur chasse les voleurs!