États-Unis: le nombre de demandes d'assurance chômage baisse sous les 400 000

Publié le 11/08/2011 à 10:55

États-Unis: le nombre de demandes d'assurance chômage baisse sous les 400 000

Publié le 11/08/2011 à 10:55

Par La Presse Canadienne

Le nombre de personnes ayant demandé de l'assurance-emploi a chuté la semaine dernière sous la barre des 400 000 aux États-Unis, pour la première fois en quatre mois. Ces données pourraient indiquer que le marché de l'emploi prend du mieux après un recul marqué.

Le nombre hebdomadaire de demandes d'assurance-emploi a chuté à un total désaisonnalisé de 395 000, en baisse de 7000 demandes, selon le département américain du Travail. Dans les 17 dernières semaines, ce total a toujours dépassé les 400 000 demandes.

La moyenne sur quatre semaine, une donnée plus stable, est tombée à 405 000 demandes. Il s'agit d'une sixième semaine consécutive de baisse.

Le nombre de demande était tombé en février dernier à 375 000, un niveau qui traduit une saine croissance du marché de l'emploi. Par la suite, il a grimpé à un sommet de 478 000 demandes, à la fin du mois d'avril. Il diminue graduellement depuis lors.

L'économie a créé 117 000 nouveaux emplois en juillet, a annoncé Washington la semaine dernière. Ce résultat est toutefois bien loin de la moyenne de 215 000 emplois créés mensuellement de février à avril.

Plusieurs employeurs ont mis un frein à leurs embauches après que des signes de ralentissement de l'économie se soient faits sentir. Les prix de l'essence et la faible du marché de l'emploi ont laissé les consommateurs avec moins d'argent pour leurs achats discrétionnaires, comme les électroménagers, les meubles et les appareils électroniques.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.