Enquête sur SNC-Lavalin: l'AMF se défend d'avoir fermé les yeux

Publié le 11/04/2019 à 14:18

Enquête sur SNC-Lavalin: l'AMF se défend d'avoir fermé les yeux

Publié le 11/04/2019 à 14:18

Par La Presse Canadienne

L’Autorité des marchés financiers (AMF) s’est défendue jeudi des allégations selon lesquelles elle aurait « fermé les yeux » dans le cadre d’une enquête sur SNC-Lavalin qui ne s’est pas traduite par des accusations.

Selon le gendarme boursier, le projet Faucon a été mené avec « diligence » dès le départ, en 2012, et ce, jusqu’à sa fermeture, en 2015, et que ses conclusions sont « solides », « justifiées » et « documentées ».

« Ainsi, les allégations voulant que cette enquête ait fait l’objet de complaisance ou encore que l’Autorité ait fermé les yeux sur SNC-Lavalin sont non fondées », a fait valoir l’organisme, par voie de communiqué.

Selon le « Journal de Montréal », qui affirme avoir recueilli le témoignage d’ex-employés de l’AMF, l’enquête n’aurait pas été tout à fait menée dans les règles de l’art.

Le projet Faucon s’intéressait entre autres aux documents financiers de la société établie à Montréal et à des transactions effectuées par certains cadres, dont Michael Novak, le conjoint de l’ex-ministre de la Justice et députée libérale Kathleen Weil.

« Toute insinuation voulant que des considérations politiques aient pu intervenir dans le déroulement de cette enquête est totalement fausse », a indiqué l’AMF.

À l’Assemblée nationale, jeudi, le premier ministre François Legault a dit que son gouvernement allait « demander des réponses » dans cette affaire.

« Pour l’AMF, il y a une régie administrative et la présidente a la responsabilité de s’assurer, quand il y a des doutes, de vérifier si tout a été fait dans les règles de l’art, a-t-il dit en mêlée de presse. On va commencer par avoir des réponses. »

Le chef intérimaire du Parti libéral du Québec, Pierre Arcand, s’est également montré préoccupé. Sans réclamer une enquête sur l’AMF ou évoquer toute forme d’ingérence politique, il a estimé que le gendarme boursier se devait de bien faire son travail.

Au Parti québécois, le chef intérimaire Pascal Bérubé s’est également inquiété des allégations, invitant l’Autorité à s’expliquer.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Ces trois tendances bouleverseront l'économie américaine

14/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Elles auront des impacts positifs et négatifs sur la société, les entreprises et les travailleurs américains.

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX à un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.