Emploi: un début d'année moins faste au Québec

Publié le 09/02/2018 à 08:29

Emploi: un début d'année moins faste au Québec

Publié le 09/02/2018 à 08:29

Après trois mois de hausse, l'emploi a diminué de 17000 au Québec en janvier, en raison de la diminution des postes à temps partiel, révèle Statistique Canada vendredi.


Le taux de chômage a augmenté de 0,4 point de pourcentage pour s'établir à 5,4%, parce qu'un plus grand nombre de personnes se cherchent du travail.


Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi a progressé de 71000 (+1,7%) au Québec, et le taux de chômage a diminué de 0,9 point de pourcentage.


Dans l'ensemble du pays, l'emploi a reculé de 88000 postes en janvier, en raison de la perte de 137000 travailleurs à temps partiel.


Le taux de chômage a progressé de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 5,9%.


Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi a augmenté de 289000 ou de 1,6%.


Cette croissance est attribuée à une hausse du travail à temps plein (+414 000 ou +2,8%), alors que le travail à temps partiel a diminué (-125 000 ou -3,5%).


Au cours de la même période, le nombre d'heures travaillées s'est accru de 2,8%. 


CHÔMAGE EN JANVIER


 


«Malgré la légère détérioration du marché du travail en janvier, la situation de rareté de main-d’œuvre touche désormais un grand nombre de régions. L’an dernier, la croissance économique a stimulé la création d’emplois tout en entraînant un repli du taux de chômage. Les tendances démographiques défavorables exercent aussi une pression baissière sur le taux de chômage un peu partout au Québec. Le bassin de travailleurs potentiels, soit le nombre de personnes de 15 à 64 ans, traverse une période de déclin dans la plupart des régions», note Hélène Bégin, économiste principale de Desjardins.


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

À la une

Stornoway réglera ses problèmes de bris de diamants en 2018

«C’est notre tâche de l’amener à un niveau acceptable, et c’est l’année pour le faire», dit Matt Manson.

Gildan rationalise pour financer son virage en ligne

Frappé par la crise des détaillants, le roi des t-shirts regroupe deux divisions pour fouetter sa performance.

Classement minier: le Québec remonte au deuxième rang canadien

Le Québec reprend ainsi la place que lui avait ravie l’année précédente le Manitoba.