Emploi: le Québec crée 24 000 postes à temps plein, le chômage recule

Publié le 04/04/2014 à 08:42

Emploi: le Québec crée 24 000 postes à temps plein, le chômage recule

Publié le 04/04/2014 à 08:42

Par Yannick Clérouin

Le taux de chômage a reculé de 0,2% au Québec en mars pour s’établir à 7,6%, grâce à la création de 24 000 postes à temps plein, selon les données publiées par Statistique Canada vendredi.

Après avoir diminué en février et alimenté les débats de la campagne électorale, le marché de l’emploi de la province a pris du mieux au cours du dernier mois, à l’instar de plusieurs provinces du pays. Mais le Québec a affiché la meilleure performance canadienne au chapitre de la création d'emplois à temps plein.

Au net, 15 100 postes ont été créés au Québec en mars par rapport à février. Il y a eu ajout de 24 000 postes à temps plein, tandis que 8 900 postes à temps partiel ont été retranchés.

La population active a augmenté de 3 800 au cours du dernier mois, à 4,38 millions de personnes.

Le taux de chômage passe ainsi de 7,8% à 7,6%. Le taux d'emploi, une mesure encore plus pertinente pour évaluer la santé du marché du travail, s'est amélioré de 0,2%. Il est ainsi passé de 60,0% à 60,2%.

Les jeunes favorisés

À l’échelle du pays, 43 000 emplois ont été créés en mars, ce qui a fait reculer le taux de chômage de 0,1%, à 6,9%. L’essentiel des emplois ont été accordés à des jeunes de la tranche des 15 à 24 ans.

Les économistes tablaient sur une performance moindre: ils prévoyaient la création de 20 000 à 23 000 emplois.

L’Ontario a également vu son taux de chômage reculer: il est passé de 7,5% à 7,3%. La province a toutefois perdu 6 500 postes à temps plein.

Dans les 12 derniers mois, 190 000 emplois ont été créés au Canada, indique l'agence fédérale. Au cours de cette période, l'emploi et le nombre d'heures travaillées ont progressé au même rythme, soit 1,1%.

Faiblesse manufacturière

Benoit P. Durocher, économsite de Desjardins émet des bémols sur les chiffres de l'emploi au Canada. «La moyenne mobile sur six mois de la création d'emplois s'élève maintenant à 9700 postes, un niveau jugé trop faible par rapport à la croissance économique observée au pays», écrit l'économiste, qui souligne que la composition des emplois demeure décevante.

Il relève notamment que l'emploi dans la fabrication est encore «anémique».

Le secteur manufacturier québécois a d'ailleurs perdu 14300 emplois en mars, après cinq mois consécutifs de hausse, souligne Audray Azoulay, directrice des affaires publiques et des relations gouvernementales de Manufacturiers et exportateurs du Québec.

 

 

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.