Emploi : c'est la guerre entre les États-Unis et le Canada

Publié le 26/01/2011 à 17:40, mis à jour le 28/01/2011 à 13:38

Emploi : c'est la guerre entre les États-Unis et le Canada

Publié le 26/01/2011 à 17:40, mis à jour le 28/01/2011 à 13:38

Par Suzanne Dansereau

Photo : Bloomberg

La bataille que livrent les Américains pour attirer des emplois sur leur territoire risque de faire mal au Québec, qui doit répliquer en améliorant sa compétitivité, estime l’économiste en chef du Mouvement Desjardins, François Dupuis.

«C’est une des plus importantes menaces qui pèsent sur l’économie du Québec» a déclaré M. Dupuis lors d’un panel sur les perspectives économiques en 2011 organisé le 26 janvier par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

Malgré la reprise, les Américains vivent un grave problème : un chômage structurel a expliqué l’économiste. Dans le but de l’atténuer, les villes et les États de ce pays vont «mettre le paquet» pour attirer des emplois, a-t-il poursuivi.

Exemple probant, voilà quelques semaines, le géant suédois de l’électroménager Electrolux a annoncé la fermeture de son usine en Mauricie au Québec, jetant à la rue 1300 employés. Moins de 24 heures plus tard, il annonçait l’ouverture d’une usine de 1200 employés dans le parc industriel de Memphis au Tennessee, grâce à un soutien de l’État et de la ville s’élevant à près de 100 millions $US.

Une des façons de livrer cette bataille pour l’emploi, selon M. Dupuis, sera d’augmenter la compétitivité de nos entreprises et de l’État.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour le 27/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon économique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco

27/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.