Économie du Québec: la croissance décélère pour une quatrième année consécutive

Publié le 26/03/2014 à 09:42

Économie du Québec: la croissance décélère pour une quatrième année consécutive

Publié le 26/03/2014 à 09:42

Par Yannick Clérouin

Photo: Bloomberg

L’économie québécoise a affiché en décembre une décroissance de 0,1%, terminant une année marquée par une progression nettement plus faible que dans l’ensemble du Canada. Ainsi, la croissance du Québec perd en vitesse depuis 2010.

Le produit intérieur brut (PIB) de la province a fléchi de 0,1% en décembre, après avoir baissé de 0,1% en novembre et avoir progressé de 0,7% en octobre, révèle l’Institut de la statistique du Québec.

La baisse du PIB de décembre est surtout attribuable à la diminution de 0,2% du secteur des services publics, le commerce de détail, le commerce de gros. En revanche, les industries productrices de biens ont affiché une augmentation de 0,3%.

La faible performance de l’économie québécoise en décembre est à l’image de 2013: la province a affiché une croissance de 1,1% pour la dernière année.

Le Canada dans son ensemble a nettement mieux fait, avec une croissance de 2%.

La croissance de l’économie québécoise a ainsi décéléré pour une quatrième année consécutive. La croissance s’était établie à 2,1% en 2010, à 1,7% en 2011 et à 1,5% en 2012, selon les données compilées par l’Institut de la statistique du Québec.

Les principaux secteurs qui expliquent la croissance de 2013 au Québec sont l'extraction minière, l’exploitation en carrière, et l’extraction de pétrole et de gaz (+8,3%), les services publics (+5,1%), le commerce de détail (+3%) et le secteur de la finance et des assurances (+3,8%). 

Embellie en 2014?

Dans une récente étude, Desjardins a dit s'attendre à une accélération de la croissance du PIB en 2014 et 2015. Selon les économistes de la coopérative, la croissance devrait s'établir à 1,7% cette année au Québec et à 1,9% l’an prochain.

Le redressement du commerce extérieur et la fin du recul de l’investissement résidentiel entraîneront une cadence plus rapide de l’économie en 2014 et en 2015.

Des commentaires d'économistes suivront

 

 

 

 

À la une

Merci Carey!

Il y a 50 minutes | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. Protégez-vous et votre entreprise en imaginant comment un concurrent pourrait exploiter vos faiblesses.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

Cryptomonnaie: Hydro-Québec met fin à des activités de vol d'électricité

Hydro-Québec affirme traiter près de 400 dossiers liés à la subtilisation d’électricité chaque année.