É-U: le fabricant Electric Last Mile se déclare en faillite

Publié le 13/06/2022 à 09:07

É-U: le fabricant Electric Last Mile se déclare en faillite

Publié le 13/06/2022 à 09:07

Par AFP

Cotée sur la place new-yorkaise depuis fin juin 2021, l'action du fabricant de véhicules électriques n'a eu de cesse de dégringoler. (Photo: 123RF)

New York — Le fabricant américain de fourgonnettes et de camions électriques utilitaires Electric Last Mile Solutions (ELMS), visé par une enquête du régulateur de Wall Street, a annoncé qu'il comptait se déclarer en faillite, moins d'un an après son entrée en Bourse.

ELMS souhaite déposer le bilan au titre du chapitre 7 de la loi américaine sur les faillites, qui correspond à une liquidation et indique une fermeture sans doute définitive.

En février, l'ancien directeur général de l'entreprise, Jim Taylor, et le fondateur et président du conseil d'administration, Jason Luo, avaient démissionné à la suite d'une enquête en interne sur les conditions dans lesquelles ces dirigeants avaient acheté des actions.

ELMS avait alors nommé une membre du conseil d'administration, Shauna McIntyre, comme patronne par intérim, la chargeant de passer en revue les produits de la société et ses projets de commercialisation.

L'entreprise avait été contrainte de retirer ses projections financières et avait reconnu que ses précédents rapports financiers n'étaient pas fiables.

La plateforme boursière Nasdaq, où ELMS est coté, a mis en demeure le fabricant en avril puis en mai pour ne pas avoir déposé auprès du gendarme boursier américain, la SEC, ses résultats pour l'année comptable 2021 et pour le premier trimestre 2022.

«L'effet conjugué de ces événements, ainsi qu'une enquête en cours de la SEC initiée cette année, a sérieusement limité notre capacité à trouver un nouveau contrôleur de gestion et à attirer de nouveaux fonds», a indiqué ELMS dans un communiqué publié dimanche soir.

«Malheureusement, il y avait trop d'obstacles à surmonter dans le court laps de temps à notre disposition», a pour sa part réagi Mme McIntyre.

Cotée sur la place new-yorkaise depuis fin juin 2021, l'action du fabricant de véhicules électriques n'a eu de cesse de dégringoler.

Elle s'échangeait lundi, avant l'ouverture de Wall Street, à 25 cents, chutant de près de 51%.

Sur le même sujet

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: AltaGas

Mis à jour le 05/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

EN DIRECT: suivez la mise à jour économique du gouvernement caquiste

14:11 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Suivez toutes les informations sur la mise à jour économique du gouvernement avec notre expert invité, Raphaël Melançon.

Elon Musk VS Bernard Arnault: qui sera le plus riche à la fin de la journée?

13:53 | LesAffaires.com et AFP

Qui sera l'homme le plus riche du monde à la fin de la journée? C'est le duel du jour que suit Forbes.