DSK au FMI? «On fonce!», a dit Sarkozy

Publié le 30/11/2011 à 13:27

DSK au FMI? «On fonce!», a dit Sarkozy

Publié le 30/11/2011 à 13:27

Par AFP

Photo : Bloomberg

Dans son livre "Affaires DSK, la contre-enquête", le biographe et ardent défenseur de Dominique Strauss-Kahn Michel Taubmann évoque les circonstances du soutien de Nicolas Sarkozy à la nomination au FMI de celui qui est alors son probable adversaire pour la présidentielle de 2012.


Le 29 juin, place Léon Blum à Paris XIe, DSK marie sa fille, lorsqu'il reçoit un coup de fil de Jean-Claude Juncker, Premier ministre du Luxembourg, l'informant que Rodrigo Rato, directeur du FMI, vient de démissionner. "Pourquoi pas toi?", suggère-t-il, selon les récits de DSK et de l'économiste proche du président Alain Minc, rapportés par Taubmann.


Selon Taubmann, DSK est "emballé". Tout juste élu à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy est contacté. "On fonce", dit M. Sarkozy, selon Alain Minc, cité par Taubmann.


"Tu ne prends pas le risque de mettre un concurrent en selle?" l'interroge Alain Minc. "Mais voyons, tu sais très bien qu'il ne peut pas être candidat!" rétorque M. Sarkozy, cité par Alain Minc dans le livre.


Taubmann s'interroge sur cette phrase énigmatique. "Les frasques sexuelles de DSK sont connues des initiés", écrit-il en citant les "notes blanches" que, comme ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy a, selon lui, vu passer.


 


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

DSK admet "une faute"

Mis à jour le 17/10/2013

Quatre mois après son arrestation à New York, Dominique Strauss-Kahn a confessé dimanche lors de ...

DSK est de retour en France

Mis à jour le 16/10/2013

Dominique Strauss-Kahn est rentré dimanche à Paris dans un tourbillon médiatique mais sans dire ...

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.