DSK au FMI? «On fonce!», a dit Sarkozy

Publié le 30/11/2011 à 13:27

DSK au FMI? «On fonce!», a dit Sarkozy

Publié le 30/11/2011 à 13:27

Par AFP

Photo : Bloomberg

Dans son livre "Affaires DSK, la contre-enquête", le biographe et ardent défenseur de Dominique Strauss-Kahn Michel Taubmann évoque les circonstances du soutien de Nicolas Sarkozy à la nomination au FMI de celui qui est alors son probable adversaire pour la présidentielle de 2012.

Le 29 juin, place Léon Blum à Paris XIe, DSK marie sa fille, lorsqu'il reçoit un coup de fil de Jean-Claude Juncker, Premier ministre du Luxembourg, l'informant que Rodrigo Rato, directeur du FMI, vient de démissionner. "Pourquoi pas toi?", suggère-t-il, selon les récits de DSK et de l'économiste proche du président Alain Minc, rapportés par Taubmann.

Selon Taubmann, DSK est "emballé". Tout juste élu à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy est contacté. "On fonce", dit M. Sarkozy, selon Alain Minc, cité par Taubmann.

"Tu ne prends pas le risque de mettre un concurrent en selle?" l'interroge Alain Minc. "Mais voyons, tu sais très bien qu'il ne peut pas être candidat!" rétorque M. Sarkozy, cité par Alain Minc dans le livre.

Taubmann s'interroge sur cette phrase énigmatique. "Les frasques sexuelles de DSK sont connues des initiés", écrit-il en citant les "notes blanches" que, comme ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy a, selon lui, vu passer.

 

 


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

Il y a 28 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.