Dollarama répond partiellement aux attentes au 2e trimestre

Publié le 12/09/2019 à 08:42

Dollarama répond partiellement aux attentes au 2e trimestre

Publié le 12/09/2019 à 08:42

Par La Presse Canadienne
Un magasin Dollarama

(Photo: 123RF)

Dollarama a enregistré un bénéfice net de 143,2M$ pour son deuxième trimestre terminé le 4 août, ses ventes ayant augmenté de 9,0% comparativement à l'an dernier.

Le détaillant a déclaré que son bénéfice s'élevait à 45 cents par action après dilution pour le trimestre clos le 4 août, contre 140,4 millions $ ou 42 cents par action après dilution il y a un an.

Les ventes de l'entreprise ont totalisé 946,4M$, en hausse par rapport à 868,5M$ l'an dernier, tandis que les ventes des magasins comparables ont augmenté de 4,7%. 

Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice par action de 46 cents et un chiffre d'affaires de 939,2 millions $, selon la firme de données sur les marchés financiers Refinitiv. 

Dollarama a relevé ses prévisions pour une croissance des ventes des magasins comparables dans une fourchette allant de 3,5 à 4,5%, par rapport aux prévisions précédentes, qui allaient entre 3,0 et 4,0%.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

La santé avant les profits, demandent des employés de Dollarama

Une soixantaine d’employés de Dollarama et de sympathisants ont manifesté samedi à Montréal.

Le bénéfice de Dollarama recule, mais ses ventes grimpent

Les ventes ont totalisé 844,8 millions $, comparativement à 828,0 millions $ au premier trimestre de l’an dernier.

À la une

Boralex améliore sa performance malgré la COVID-19

Il y a 18 minutes | François Normand

Le producteur québécois d'énergie renouvelable a de nouveaux projets et a signé un deuxième contrat privé, en France.

À surveiller: Saputo, Metro et Stella-Jones

Que faire avec les titres de Saputo, Metro et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d'analystes.

«Pourquoi nous n'investissons pas dans l'or»

BALADO. L'or a beau atteindre un sommet historique, voici pourquoi Giverny Capital évite d'y investir.