Dollarama rate la cible pour une rare fois

Publié le 12/06/2013 à 07:56, mis à jour le 12/06/2013 à 09:59

Dollarama rate la cible pour une rare fois

Publié le 12/06/2013 à 07:56, mis à jour le 12/06/2013 à 09:59

Par Yannick Clérouin

La chaîne de magasins à produits bon marché Dollarama a continué d’afficher une forte croissance à son premier trimestre. Mais comme l’ensemble des détaillants, l’entreprise a souffert de la météo défavorable. À l'ouverture des Bourses, l'action chute de près de 5%.

Pour la période de trois mois terminée le 5 mai, l'entreprise dirigée par Larry Rossy a affiché un bénéfice net de 45,6 M$ ou 0,62$ par action sur une base diluée, comparativement à un bénéfice net de 42,6 M$ ou 0,56 $ l’action pour la même période l’an dernier.

Le détaillant, un véritable métronome, a habitué les investisseurs à des résultats conformes ou supérieurs aux attentes au cours des dernières années. Mais pour une très rare fois, les résultats de Dollarama sont inférieurs aux prévisions.

Neil Linsdell, analyste pour l’Industrielle Alliance, prévoyait que Dollarama réaliserait un bénéfice de 0,64$ par action au premier trimestre. Dans l’ensemble, les analystes visaient un bénéfice de 0,67$ l'action.

Faible croissance des ventes comparables

Les ventes ont bondi de 12,6 % pour s’établir à 448,1M$, contre 397,9 M$ à la même période l’an dernier.

Mais les ventes comparables, une mesure clé de la performance des détaillants, ont pour leur part été plutôt faibles. Elles n’ont progressé que de 3,7%, tandis qu’elles avaient bondi de 8,1 % au trimestre comparable l’an dernier.

La taille moyenne des paniers a augmenté de 4,6% au cours des trois derniers mois, mais les clients de la chaîne ont fréquenté moins souvent ses magasins. Résultat, le nombre de transactions a diminué de 0,9%.

Dollarama juge la croissance des ventes comparables «satisfaisante» compte tenu du fait que les conditions météo défavorables ont «une incidence négative sur le nombre de transactions».

L'expansion réduit la rentabilité

Dollarama a ouvert au net 21 nouveaux commerces au cours du trimestre. Au total, 85 nouveaux magasins ont été ouverts au cours des 12 derniers mois.

Cette croissance rapide n'est pas sans avoir un effet sur la rentabilité de la chaîne. Les coûts reliés à l'expansion ont réduit de 0,4% la marge brute et ont haussé de 0,2% les frais généraux de la société.

La direction de Dollarama s’est dite satisfaite de la croissance au premier trimestre, lequel a été marqué «par une forte augmentation des ventes et par une croissance soutenue des ventes des magasins comparables, malgré les conditions météorologiques difficiles».

Vers 9h45, l'action de Dollarama chute de près de 5% à 69,35$.

 

 

À la une

SNC-Lavalin et deux anciens cadres sont accusés de corruption

Les accusations remontent à des événements survenus entre 1997 et 2004.

Bourse: Wall Street ouvre en hausse, sereine sur Evergrande et la Fed

Mis à jour à 10:38 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice principal à la Bourse de Toronto a ouvert dans le vert.

À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney?