Dollar : plus forte hausse depuis décembre

Publié le 29/06/2011 à 13:40, mis à jour le 29/06/2011 à 17:41

Dollar : plus forte hausse depuis décembre

Publié le 29/06/2011 à 13:40, mis à jour le 29/06/2011 à 17:41

Par Stéphane Rolland

Photo : Bloomberg

Le taux d’inflation annuel record enregistré en mai donne des ailes au huard. La devise canadienne se dirige vers sa plus forte progression d’un jour depuis le mois de décembre.

Vers 18h, le dollar canadien gagnait un 1,27 cent américain, soit 1,25%, à 103,09 cents américains.

PLUS : Inflation : un sommet en huit ans

L’inflation dépasse les attentes au mois de mai et atteint un sommet de huit ans, selon les données publiées aujourd’hui par Statistique Canada. Le taux annuel d’inflation atteint 3,7% en mai, comparativement à une hausse de 3,3% enregistrée en avril. Les économistes anticipaient plutôt une inflation stable à 3,3%.

Cette inflation n’est pas uniquement le lot des éléments volatils. L’indice d’inflation de la Banque du Canada, qui exclut huit éléments et l’effet des impôts indirects, dépasse aussi les attentes. Il atteint 1,8%, contre une attente de 1,5%.

La forte inflation a relancé le débat sur une possible augmentation des taux d’intérêt par la Banque du Canada. Notons qu’un resserrement de la politique monétaire a généralement un impact positif sur la devise d’un pays.

La Banque du Canada passera-t-elle à l’action plus rapidement pour contrôler l’inflation? Pour l’équipe d’économiste de la Banque Nationale, la Banque du Canada n’aura pas choix de prendre acte de ce sursaut inflationniste. «Elle ne voudra sans doute pas hausser les taux dès juillet, devant l’incertitude de la situation en Europe et les négociations sur le plafonnement de la dette américaine, mais si les choses commencent à se normaliser, il lui sera difficile de ne pas le faire en septembre», peut-on lire dans une note publiée ce matin.

Emanuella Enenajor, économiste de CIBC Marchés mondiaux, émet un son de cloche similaire.

Craig Alexander, économiste en chef de la Banque TD, croit que la banque centrale préfèrera faire preuve de prudence. «Franchement, je crois que la Banque du Canada garde toujours l’œil sur les risques économiques. C’est pour cette raison que nous croyons qu’elle ne bougera pas avant le mois de janvier 2012.»

Derek Holt, économiste de Scotia Capitaux, partage l’avis de son collègue de la Banque TD. Il affirme qu’avec le déclin du prix de l’essence, l’inflation devrait se modérer en juin.

La prochaine décision de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt aura lieu le 19 juillet.

 

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.