DocuSign s'effondre en Bourse alors que se dissipe le boom lié à la pandémie

Publié le 03/12/2021 à 11:42

DocuSign s'effondre en Bourse alors que se dissipe le boom lié à la pandémie

Publié le 03/12/2021 à 11:42

Par AFP

DocuSign rejoint ainsi le club des entreprises qui ont profité à fond en 2020 des confinements et du télétravail, mais sont à la peine depuis quelques mois, comme les vélos d'appartement Peloton ou la plateforme de réunions en vidéo Zoom. (Photo: 123RF)

New York — La société DocuSign, qui permet de signer officiellement des documents à distance et a vu son activité exploser avec la pandémie, chutait d'environ 40% à Wall Street vendredi après avoir prévenu que sa croissance allait se tasser.

DocuSign rejoint ainsi le club des entreprises qui ont profité à fond en 2020 des confinements et du télétravail, mais sont à la peine depuis quelques mois, comme les vélos d'appartement Peloton ou la plateforme de réunions en vidéo Zoom.

L'action de DocuSign chutait de 40,20% vers 11h00, heure du Québec, à la Bourse de New York, donnant à l'entreprise une valorisation de 27 milliards de dollars américains, contre 46 milliards à la clôture jeudi. 

L'entreprise continue pour l'instant de croître: son chiffre d'affaires a progressé de 42% sur les trois mois se terminant fin octobre, à 545 M$US. Sa marge opérationnelle s'affiche à 22%.

Mais le montant total facturé aux entreprises, qui inclut les ventes aux nouveaux clients ainsi que les abonnements et options supplémentaires facturés aux clients existants, n'a atteint que 565 millions, soit moins que les 585 à 597 millions attendus par l'entreprise. 

«Avec le coup de pouce du Covid-19 au cours de la dernière année et demie, nous avons connu des taux de croissance exceptionnellement élevés et avons récupéré des clients à un rythme sans précédent», a souligné le directeur général de DocuSign, Dan Springer, lors d'une conférence téléphonique. 

Le groupe s'attendait à un ralentissement «mais l'environnement a changé plus rapidement que ce que nous anticipions», a-t-il reconnu. 

DocuSign a par conséquent révisé à la baisse ses prévisions à court terme.

L'intérêt pour les produits du groupe ne devrait toutefois pas disparaître, assure M. Springer: même si les gens retournent au bureau, «ils ne reviennent pas aux documents papier». 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour le 17/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

Les nouvelles du marché

Mis à jour le 17/01/2022 | Refinitiv

Reprise et Omicron, réduction du plastique, Amazon et Visa, 5G et aviation, la tempête perturbe les vols

À la une

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour le 17/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

17/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.